Economie
URL courte
541713
S'abonner

Commentant les récentes sanctions américaines contre le Nord Stream 2, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a précisé que le projet de construction du gazoduc était «une affaire purement européenne» qui n’affectait pas le territoire des États-Unis.

Le projet Nord Stream 2 est une affaire européenne qui ne concerne pas les États-Unis, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

«Si Nord Stream 2 avait affecté d'une manière ou d'une autre le territoire des États-Unis, j’aurais pu encore comprendre les discussions autour de l'implication de Washington sur ces questions. C'est une affaire purement européenne. Cela ne concerne personne, sauf les pays impliqués dans ce projet par la géographie et les finances», a-t-elle déclaré dans une interview accordée à la chaîne Rossiya 24.

La Commission européenne rétorque

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a également critiqué les sanctions américaines.

«La Commission européenne est fermement opposée aux sanctions contre les entreprises européennes qui sont impliquées dans le projet conformément aux normes juridiques», a-t-elle déclaré, citée par le Spiegel.

Mise en exploitation en 2020 malgré les sanctions

Le ministre russe de l'Énergie Alexandre Novak a déclaré le 27 décembre que le Nord Stream 2 serait mis en exploitation d'ici la fin 2020 malgré les sanctions des États-Unis.

Le groupe suisse Allseas, qui participait à l’installation du gazoduc, avait précédemment été contraint d’arrêter ses travaux et de rappeler ses bateaux en raison des restrictions de Washington.

Le Congrès américain avait voté à la mi-décembre des sanctions contre le Nord Stream 2 lors de l’adoption du budget Défense pour l'année fiscale 2020.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
Nord Stream 2, Commission européenne, Ursula von der Leyen, Maria Zakharova, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook