Economie
URL courte
4423
S'abonner

Durant l’année qui vient de s’écouler, la production de pétrole de la Russie a atteint son niveau le plus élevé pour toute la période post-soviétique, et ce malgré l’accord de limitation avec l’OPEP, selon l’agence Bloomberg.

En 2019, la Russie a établi un record de production de pétrole brut depuis la chute de l’Union soviétique, a annoncé l’agence Bloomberg.

Selon l’agence, elle a produit 560,2 millions de tonnes de pétrole ce qui équivaut à 11,25 millions de barils par jour contre 11,416 millions de barils par jour au cours de l’année record 1987.

Ce résultat a été obtenu alors même que la Russie avait réduit sa production dans le cadre d'un accord avec l'OPEP.

Prévisions du ministère de l’Énergie

Fin décembre, le ministre russe de l’Énergie Alexandre Novak a annoncé que d’après les prévisions du ministère en 2019 la production de pétrole en Russie augmenterait de 0,7% pour atteindre 560 millions de tonnes. En 2020, le ministère envisage une production de 555 à 565 millions de tonnes.

Le projet de la stratégie énergétique du ministère pour la période allant jusqu’en 2035 prévoit une production de pétrole et de condensats à un niveau de 555-560 millions de tonnes par an jusqu’en 2024 et de 490 à 555 millions de tonnes jusqu’en 2035.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Une partie des autotests distribués par l’Éducation nationale affiche des indications contraires
Tags:
production petrolière, URSS, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook