Economie
URL courte
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (124)
1721
S'abonner

Commentant pour Die Presse les sanctions américaines contre le Nord Stream 2, le ministre autrichien des Affaires étrangères a rappelé que le gazoduc diversifiait les approvisionnements énergétiques de l’Europe, alors que Washington ne suit que ses propres intérêts économiques en voulant fournir son gaz naturel liquéfié.

Le ministre autrichien des Affaires étrangères, Alexander Schallenberg, considère comme «inacceptables» les sanctions américaines contre le gazoduc Nord Stream 2. Un jugement dont il a fait part dans une interview accordée au journal Die Presse.

Selon lui, Nord Stream 2 diversifie les approvisionnements énergétiques de l’Europe et «n’affecte pas les intérêts de l’Ukraine».

M.Schallenberg a également indiqué qu’en critiquant le projet, les États-Unis poursuivaient leurs propres intérêts économiques.

«La partie américaine n’a pas caché qu’elle n’était pas intéressée par la construction du Nord Stream 2 pour des raisons de politique économique», a expliqué le diplomate.

S’exprimant sur la volonté américaine de fournir son gaz naturel liquéfié aux Européens, le ministre Schallenberg a déclaré que «l’Europe a d’autres intérêts». Le ministre a reconnu que l’UE et les États-Unis vivaient dans le même monde de valeurs, mais que «le problème est que Washington exploite des méthodes vieilles de 30 ans. Entre temps, le monde est devenu multipolaire».

En dépit des sanctions américaines

Le Congrès américain a voté à la mi-décembre des sanctions contre le Nord Stream 2 lors de l’adoption du budget Défense pour l'année fiscale 2020. Le groupe suisse Allseas, qui participait à l’installation du gazoduc, avait été contraint d’arrêter ses travaux et de rappeler ses bateaux en raison des restrictions de Washington.

Bien que cette mesure influe sur la durée des travaux, Vladimir Poutine a annoncé que la Russie mettra en exploitation le gazoduc Nord Stream 2 au premier trimestre 2021 au plus tard.

Lors d’une rencontre avec le Président russe à Moscou, la chancelière Merkel a soutenu l’intention de Moscou de mener à bien la réalisation du projet en dépit des sanctions américaines.

Dossier:
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (124)

Lire aussi:

Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Joe Biden commente la lettre laissée par Donald Trump dans le Bureau ovale
Fiasco du vaccin français: «Nous assistons au dépérissement total de l’industrie française»
Référendum climat: «Emmanuel Macron est le plus grand prestidigitateur qu’on ait eu depuis très longtemps»
Tags:
sanctions, gazoduc, Nord Stream 2, Autriche, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook