Economie
URL courte
19532
S'abonner

Des taux d’intérêt bas ont contribué à aggraver davantage l’endettement global au troisième trimestre 2019, a constaté l'Institut de la finance internationale (IIF) dans son récent rapport. La dette totale est déjà trois fois plus élevée que la taille de l’économie mondiale et continue de s’alourdir.

La totalité de la dette mondiale a dépassé la barre des 253.000 milliards de dollars au troisième trimestre 2019, relate CNBC en citant le nouveau rapport de l'Institut de la finance internationale (IIF). Elle représente désormais 322% du PIB mondial et continue de croître.

«Sous l'impulsion de taux d'intérêt bas et de conditions financières déficientes, nous estimons que la dette mondiale totale dépassera les 257.000 milliards de dollars au premier trimestre 2020, entraînée principalement par la dette du secteur non financier», a indiqué l'IIF dans le rapport.

Des taux d'intérêt bas stimulent les emprunts

Cette hausse est principalement due à l’augmentation des emprunts des gouvernements et des entreprises non financières, expliquent les économistes qui mettent en garde contre le risque de défaut élevé. Des taux d'intérêt bas dans plusieurs pays du monde ont stimulé les emprunts de la part des entreprises, des particuliers et des gouvernements.

L’IIF indique que la dette publique a atteint de nouveaux records aux États-Unis et en Australie au troisième trimestre 2019. L'institut note également que la croissance de la dette a repris en Chine, marquant un revirement par rapport aux périodes antérieures.

Lire aussi:

«Abus pur et simple par Washington»: Lavrov explique pourquoi Moscou abandonne le dollar
Boeing ukrainien: Lavrov commente la supposée présence de F-35 près des frontières iraniennes
Dédollarisation: les BRICS passent-ils à la vitesse supérieure?
Tags:
taux d'intérêt, dette, dette publique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik