Economie
URL courte
1517
S'abonner

La participation du groupe canadien Bombardier dans le programme Airbus A220 est remise en question après que l’entreprise a annoncé ce jeudi ses résultats financiers préliminaires pour le quatrième trimestre 2019 et a affirmé la nécessité de réévaluer sa participation.

Suite à l’annonce de ses résultats financiers préliminaires pour le quatrième trimestre 2019, le groupe canadien spécialisé dans la construction ferroviaire et aéronautique Bombardier a fait savoir ce jeudi 16 janvier qu’il planifiait de réévaluer sa participation dans le programme Airbus A220 (anciennement CSeries), fait savoir un communiqué.

«Tandis que le programme A220 continue de livrer concurrence avec succès sur le marché et de démontrer sa valeur aux compagnies aériennes, les plus récentes indications du plan financier de SCAC [la Société en commandite Airbus Canada, ndlr] appellent à investir des capitaux additionnels pour soutenir l’accélération des cadences de production, à repousser le moment de renouer avec le seuil de rentabilité et à générer un rendement moins élevé que prévu sur la durée du programme», souligne le communiqué.

Le groupe a également expliqué qu’il n’atteindra pas les objectifs prévus pour le quatrième trimestre 2019. Toutefois, Bombardier a souligné que la phase finale de son plan de redressement consistait en la réduction de l’endettement, tout en assurant que le groupe était en train de chercher des solutions qui pourraient l’aider à rembourser sa dette plus vite.

«Depuis que nous avons lancé notre plan de redressement, nous avons réglé la question de nos actifs aéronautiques non performants, achevé notre cycle d’investissements massifs et placé l’entreprise sur une solide trajectoire de croissance interne et de marges accrues, tout en gérant avec prudence nos liquidités et notre lourd fardeau d’endettement», a relevé Alain Bellemare, PDG de Bombardier.

«L’objectif étant de placer l’entreprise en vue d’un succès à long terme avec une flexibilité financière et opérationnelle accrue», poursuit le communiqué.

Pour rappel, l’Airbus A220 est un avion de ligne conçu par Bombardier et racheté par la suite en 2018 par Airbus.

Lire aussi:

Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Des robots-animaux filment la chasse à couper le souffle d’un grand requin blanc – vidéo
Un plongeur parvient à filmer de près un gigantesque requin blanc en Floride – vidéo
Tags:
Bombardier, Airbus, économie, avion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook