Economie
URL courte
6322
S'abonner

La construction de centrales nucléaires en Afrique sous la direction de la Russie et avec la participation de l’Inde est en cours de discussion, d’après l'ambassadeur indien à Moscou, Venkatesh Varma.

La Russie et l'Inde discutent de la construction de centrales nucléaires en Afrique -notamment en Éthiopie- et au Moyen-Orient, ce que l'ambassadeur indien à Moscou Venkatesh Varma a déjà baptisé de «nouvelle ère de coopération» dans l'énergie nucléaire entre les deux pays.

«Il existe également de bonnes perspectives de coopération entre la Russie et l'Inde dans l'énergie nucléaire dans des pays tiers. Nous travaillons déjà sur ce plan au Bangladesh, la centrale nucléaire de Rooppur est en cours de construction. La Russie est aujourd'hui assez active dans la construction de centrales nucléaires au Moyen-Orient et en Afrique. Cela nous ouvre une nouvelle voie de coopération», a précisé l'ambassadeur.

Selon lui, la Russie et l'Inde pourraient lancer des projets comme la centrale nucléaire de Rooppur en Afrique.

«La Russie a déjà des accords dans ce domaine avec plusieurs pays africains. L'Éthiopie est l'un d'eux, et il y a plusieurs pays au Moyen-Orient. Il s'agira de projets russes mais avec la participation de l'Inde. Les négociations sont encore en cours, mais nous espérons que ce sera une nouvelle ère de coopération entre la Russie et l'Inde dans le domaine de l'énergie nucléaire. Cela est dû au succès de la coopération russo-indienne au Bangladesh», a souligné le diplomate.

La coopération russo-indienne au Bangladesh

La Russie est l'un des principaux partenaires de l'Inde dans le domaine de l’utilisation pacifique de l'énergie nucléaire. Moscou et New Delhi coopèrent ainsi dans la construction de la centrale nucléaire de Rooppur. L'exploitation industrielle de la première centrale électrique est prévue pour 2023 et celle de la deuxième pour 2024.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
L’Iran crée un réseau de silos à missiles au bord du golfe Persique
Tags:
Afrique, nucléaire, Russie, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook