Economie
URL courte
Chute du prix du pétrole - printemps 2020 (46)
7130
S'abonner

Sur fond de baisse des cours du pétrole de 30%, le marché des cryptomonnaies est lui aussi touché par ces perturbations, provoquant l’effondrement du prix du bitcoin de plus de 10%, ce qui est «un effet secondaire», affirme un analyste de Brave New Coin à Sputnik.

À la suite de l’effondrement du marché du pétrole survenu le 8 mars, le prix du bitcoin a plongé le 9 mars au matin de plus de 10%, selon les chiffres du portail CoinMarketCap, qui calcule le prix moyen à partir des données de 20 bourses. Ainsi la cryptomonnaie la plus populaire a baissé de 9,69% à 7.901 dollars.
La bourse Binance avait aussi constaté une chute du bitcoin de 8,89% à 7.944 dollars.

D’autres cryptomonnaies alternatives présentent également une chute. Le cours de l’Ethereum qui a perdu 13,62% était vendu à 199,41 dollars ce matin du 9 mars.

Le bitcoin occupe 63,8% de tout le marché des cryptomonnaies, dont la capitalisation comprend 222,357 milliards de dollars, selon les chiffres de CoinMarketCap.

«Un effet secondaire de l’effondrement des marchés pétroliers»

La dégringolade du bitcoin est «un effet secondaire de l’effondrement des marchés pétroliers», a déclaré à Sputnik l’analyste technique du portail Brave New Coin, Josh Olszewicz.

«Le prix va baisser jusqu’à ce que la panique soit terminée sur les marchés mondiaux», a-t-il ajouté.

Concernant un éventuel lien entre la situation financière dans le secteur pétrolier et l’épidémie de coronavirus, M.Olszewicz a indiqué que «le coronavirus n’est pas à l’origine de tout cela, mais il est devenu l’un des catalyseurs, sans aucun doute».

Historique de cette chute

Le 6 mars, les pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et dix autres pays, emmenés par la Russie, n’ont pas réussi à aboutir à une conclusion sur une coupe supplémentaire de brut. En réponse à l’absence d’accord, Riyad a lancé une guerre des prix, en réduisant la valeur du brut sur les marchés étrangers et offrant ainsi des remises inédites aux États-Unis, en Europe et en Extrême-Orient.

Dossier:
Chute du prix du pétrole - printemps 2020 (46)

Lire aussi:

Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Des chasseurs russes interceptent deux bombardiers américains au-dessus de la mer Noire
Au Maghreb, les sites porno imbattables même face au Covid-19 - exclusif
Tags:
marché boursier, prix du pétrole, pétrole, cryptomonnaie, bitcoin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook