Economie
URL courte
7143
S'abonner

Face à la diffusion du coronavirus et à une forte baisse des prix du pétrole sur les marchés boursiers, le prix de l'or a atteint son niveau le plus élevé de ces sept dernières années. Ainsi, le prix d'une once de métal précieux est d'environ 1.700 dollars.

Les prix mondiaux de l'or ont connu une forte augmentation. Ainsi, le métal précieux s’est négocié ce lundi 9 mars à environ 1.700 dollars l'once, ce qui constitue un prix record depuis fin 2012, rapporte Reuters.

L'augmentation de la valeur de l'or est due au fait que les investisseurs se tournent vers des valeurs refuges face à l'inquiétude liée à l'épidémie de coronavirus. En outre, l’effondrement des prix du pétrole constitue un autre facteur déterminant.

Ainsi, selon les données boursières, l'or XAU a affiché une augmentation de 1,5% à 1.699,20 dollars l'once, puis à 1.702,45 dollars.

Le contrat à terme sur l'or américain GCv1 a bondi de 1,6% pour atteindre 1.699,70 dollars l'once.

L’effondrement des prix du pétrole

Les contrats à terme sur le pétrole se sont effondrés dimanche 8 mars de 31%, à 31,43 dollars le baril suite à la décision de l’Arabie saoudite de baisser le prix de vente pour le brut de toutes ses qualités et vers toutes les destinations pour le mois d’avril.

À 9h20 heure de Paris, les prix pour les barils de Brent et du WTI ont pu rattraper un tiers de leur chute. Leurs baisses ne constituent plus que respectivement 19,02% et 20,13%.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Justin Trudeau, un genou à terre avec des manifestants contre le racisme - images
Règlement de compte en Seine-Saint-Denis, un jeune de 16 ans tué de deux tirs
Tags:
prix du pétrole, pétrole, Covid-19, or
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook