Economie
URL courte
Chute du prix du pétrole - printemps 2020 (47)
5113
S'abonner

L’agitation qui a régné lundi 9 mars sur les marchés pétroliers est en premier lieu liée aux démarches entreprises par la compagnie nationale saoudienne d'hydrocarbures, Saudi Aramco, estime le ministre russe de l’Énergie.

L’effondrement des cours boursiers survenu le 9 mars a été avant tout provoqué par les informations sur le prix et l’extraction du brut par Saudi Aramco, a expliqué le ministre russe de l’Énergie, Alexandre Novak.

«Ce scénario était prévisible et calculé. Hier, nous avons assisté à la baisse des marchés mondiaux et des prix du pétrole. Cela a tout d’abord été provoqué par les nouvelles qui ont couru durant le week-end au sujet de Saudi Aramco, lequel a proposé à ses consommateurs une baisse supplémentaire de 6-8 dollars le baril», a déclaré le ministre à la télévision russe.

Et d’ajouter que si la réaction des marchés avait été «très forte», aujourd’hui déjà on observe un rétablissement partiel: une hausse de près de 7%.

Puits de pétrole dans le désert (image d'illustration)
© AP Photo / Hasan Jamali / Puits de pétrole dans le désert
«On va voir comment la situation va évoluer, mais il me semble que le sentiment de panique observé hier s’est déjà en quelque sorte nivelé et que le marché est plus équilibré», a-t-il ajouté.

Chute des prix du pétrole

Le 9 mars, les cours du pétrole ont chuté de 30% après l’échec des négociations des pays membres de l’Opep+, ce qui signifie qu’à partir du 1er avril les parties ne seront plus limitées en quantité dans l’extraction du pétrole.

Durant le week-end, les médias ont rapporté que l’Arabie saoudite avait déjà annoncé son intention d’augmenter l’extraction et de baisser les prix du brut. Le baril de Brent est donc retombé à 31,38 dollars et celui de WTI à 27,9 dollars, soit une baisse de près de 20%.

Dossier:
Chute du prix du pétrole - printemps 2020 (47)

Lire aussi:

La Pologne enverra des drones turcs protéger les frontières est de l’Otan
Cybersécurité: les données de chômeurs volées, enquête en cours à Pôle Emploi
Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
Tags:
Saudi Aramco, économie, pétrole
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook