Economie
URL courte
6253
S'abonner

La pandémie de coronavirus et la volatilité des marchés pétroliers ont fait chuter la cryptomonnaie la plus populaire au monde, le bitcoin, qui est descendu à moins de 5.000 dollars (4.500 euros).

La cryptomonnaie la plus populaire, le bitcoin, est tombée le 13 mars en dessous des 5.000 dollars (près de 4.500 euros), pour la première fois depuis avril, alors que la volatilité des marchés est attisée par la propagation du coronavirus.

Selon les données du site CoinMarketCap, à 00:23 GMT, le bitcoin a chuté de 38,09% à 4.891 dollars (4.400 euros). Sur la plate-forme d'échange de cryptomonnaies Binance, sa valeur a baissé de 39,56% à 4.783 dollars (4.300 euros).

Le cours de cette cryptomonnaie est ainsi descendu sous le deuil psychologique des 5.000 dollars pour la première fois depuis le 15 avril 2019.

La chute du bitcoin

Après l’effondrement des marchés pétroliers, le bitcoin a perdu près de 10% le 9 mars. La Bourse Binance avait alors fait état d’une baisse à hauteur de 8,89%, à 7.944 dollars, alors que le portail CoinMarketCap constatait une baisse de 9,69%, à 7.901 dollars. Le bitcoin a ensuite perdu plus de 20% le 12 mars, selon CoinMarketCap. Binance présentait alors une baisse d’au moins 24% sur 24 heures.

Selon CoinMarketCap, le bitcoin représente 63,8% du marché des cryptomonnaies, dont la capitalisation est de 222.357 milliards de dollars.

Lire aussi:

L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Un commissariat de police attaqué aux cocktails Molotov dans le Lot
Sectarisme, boycott et chasse aux sorcières dans les universités: la France à la mode US?
Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Tags:
cryptomonnaie, Covid-19, Bitcoin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook