Economie
URL courte
5721925
S'abonner

Il faudrait s’attendre à une crise économique mondiale dans un futur proche, a estimé le porte-parole du Kremlin ce dimanche 5 avril dans une émission diffusée à la télévision russe, où il a également évoqué l’augmentation de la production de pétrole et la position de la Russie sur ce sujet.

La crise économique mondiale à venir et les prix du pétrole ont été dans le viseur du porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, invité sur le plateau d’une émission russe ce dimanche 5 avril. Selon lui, après la pandémie de coronavirus, une crise économique aura cours et il vaudrait mieux agir avec les autres pays.

La situation concernant le pétrole

L'augmentation de la production de pétrole conduira à un minimum en ce qui concerne son prix, «ce qui ne profite à aucun pays», a déclaré le porte-parole du Président russe.

«Bien sûr, nous voyons maintenant que nos partenaires saoudiens ont appliqué des réductions [de prix, ndlr] sans précédent, et une augmentation sans précédent de la production. Ce qui a conduit à ce que bientôt toutes les réserves de pétrole du monde soient remplies. Les navires-citernes ne sont plus utilisés pour le transport de pétrole, mais comme des bidons flottants. Enfin, nous allons simplement obtenir un prix du pétrole minimal, ce qui ne profite à aucun pays», a déclaré Dmitri Peskov dans une émission sur la chaîne Rossiya 1.

Pour sa part, la Russie est déterminée à négocier de manière constructive sur le pétrole et ne voit pas d'alternative, selon le porte-parole.

«La Russie n'a pas été favorable à la fin de l'alliance OPEP+. Le Président Poutine et la Russie sont de manière générale enclins à un processus de négociation constructif qui est essentiel pour stabiliser le marché mondial de l'énergie», a souligné le porte-parole du Kremlin.
Le 3 avril, Vladimir Poutine a tenu une réunion sur la situation du marché mondial du pétrole, au cours de laquelle il a déclaré que la Russie était prête à travailler avec ses partenaires de l’OPEP et avec les États-Unis pour trouver une solution mutuellement acceptable en ce qui concerne les prix du pétrole.

Une crise économique mondiale

Une crise mondiale, provoquée, entre autres, par la pandémie de coronavirus, «va encore se déclarer» et pour la combattre, il faut la coordination des efforts de nombreux pays, a estimé Dmitri Peskov.

«Nous pensons qu’une crise économique mondiale, qui a été provoquée aussi par le coronavirus, se présentera encore et nous devons nous préparer à cette crise. Et il faudra certainement coordonner les démarches, les mesures contre la crise de nombreux États», a-t-il indiqué.

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Quand un chat «échange des mots» avec une souris – photo
Tags:
Vladimir Poutine, économie, Russie, Moscou, Kremlin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook