Economie
URL courte
Chute du prix du pétrole - printemps 2020 (47)
9237
S'abonner

La partie états-unienne pourrait à son tour réduire sa production de brut si les membres de l’alliance OPEP+ lui adressent une telle demande, assure Donald Trump.

Si cela s’avère nécessaire, les États-Unis pourront réduire leur production de pétrole à la demande des pays membres de l’OPEP+, a fait savoir le locataire de la Maison-Blanche.

«C’est à nous de prendre cette décision. Il se peut que nous la prenions ou que nous ne la prenions pas», a déclaré Donald Trump lors d’une conférence de presse à la question de savoir si les États-Unis réduiraient leur production en cas de demande de la part de l’OPEP+.

Dans le même temps, le dirigeant américain a estimé que la production nationale devrait baisser de manière automatique, vu l’absence de demande sur le marché. «On verra ce qui va arriver», a indiqué le Président.

Une baisse de production toujours attendue

Début mars, les pays membres de l’OPEP+ ont échoué à se mettre d’accord sur une réduction de leur production, ce qui, avec la pandémie de coronavirus, a entraîné une violente chute des cours du pétrole.

La semaine dernière, l’agence Reuters citant une source proche du dossier a annoncé que l'OPEP et ses alliés cherchaient à conclure un accord sur une baisse de production équivalant à 10% de la demande globale.

Dossier:
Chute du prix du pétrole - printemps 2020 (47)

Lire aussi:

Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme attaque des policiers devant le ministère de l'Intérieur à Moscou, il y aurait des blessés
Un commerçant de Nîmes interdit l’entrée de son magasin aux femmes voilées
Tags:
États-Unis, pétrole, Donald Trump, OPEP
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook