Economie
URL courte
134855
S'abonner

Portant sur la diminution des volumes de la production de pétrole, un nouvel accord a été trouvé ce vendredi 10 avril par les pays membres de l’OPEP+, qui restera en vigueur jusqu’au 1er mars 2022, a fait savoir le ministre russe de l'Énergie, Alexandre Novak.

Les pays du groupe OPEP+ sont parvenus ce vendredi 10 avril à un accord sur la baisse de la production de pétrole, a indiqué Alexandre Novak à la chaîne Rossiya 24.

«Tout le monde a été d’accord sur le fait que des mesures décisives devaient être prises, notamment que les pays membres de l'OPEP et ceux qui ne font pas partie du groupe devaient réduire leur production de 10 millions de barils par jour pour un total de deux mois, en mai et en juin. Puis, au cours du prochain semestre, rétablir partiellement la production. La réduction sera alors de 8 millions de barils par jour. L'accord sera valable pendant deux ans. Pour 2021, les paramètres fixés dans l'accord sont de 6 millions de barils par jour pour les 23 pays membres. Le quota sera valable jusqu'au 1er mai 2022», a-t-il déclaré.

Le ministre a tout de même souligné que les volumes de la production pourraient être révisés si la situation sur le marché le demandait.

«Nous devrons surveiller la situation sur le marché, qui va certainement changer et, si nécessaire, des mesures supplémentaires seront prises ou bien la production sera rétablie plus rapidement par les pays», a-t-il ajouté.

Cela concerne également la durée de l’accord, laquelle pourra être prolongée ou raccourcie en fonction de la situation.

Pays participants

Le nouvel accord réunit 23 pays dont dix sont membres de l'OPEP: l'Algérie, l'Angola, le Congo, la Guinée équatoriale, le Gabon, l'Irak, le Koweït, le Nigeria, l'Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis.

Il y a également dix pays dits «non-OPEP»: l’Azerbaïdjan, Bahreïn, le Brunei, le Kazakhstan, la Malaisie, le Mexique, Oman, la Russie, le Soudan, le Soudan du Sud.

Finalement, trois autres pays membres de l’organisation -l'Iran, la Libye et le Venezuela- sont toujours exemptés des réductions de production de pétrole en raison de problèmes politiques.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Tags:
pétrole, OPEP
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook