Economie
URL courte
2174
S'abonner

Le marché automobile chinois, qui connaissait des problèmes depuis deux ans déjà, espère rebondir après avoir fait face à l’épidémie de coronavirus, mais il est peu probable que le pays puisse compenser ses pertes au premier trimestre, a fait savoir l’Association chinoise des constructeurs automobiles.

Dans une année normale, la Chine aurait déjà vendu plus de six millions de voitures neuves. Cette année, ce chiffre n’est que de 3,7 millions. Mais les ventes de voitures dans le pays ont diminué de 42% au premier trimestre de 2020 par rapport à l'année dernière et le marché reste encore très faible, selon des données publiées de l’Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM) et reprises par CNN.

La CAAM a déclaré dans un communiqué que les constructeurs automobiles redémarraient la production et que l’augmentation des ventes était le «principal problème» et un «besoin urgent».

Dans ce contexte, les gouvernements locaux ont décidé d’intervenir. Ainsi, une douzaine de villes ou provinces ont encouragé leurs habitants à acheter des voitures en leur proposant notamment des subventions en espèces pouvant aller jusqu’à 1.300 euros, par véhicule. En outre, Pékin a annoncé qu'il prolongerait de deux années les subventions et les allègements fiscaux pour les voitures électriques ou hybrides.

Le secteur automobile

L'industrie automobile est une branche très importante de l'économie chinoise. Plus de 40 millions de personnes dans le pays en dépendent directement ou indirectement. L'industrie génère environ 10% de la production manufacturière de la Chine.

En outre, un marché automobile chinois sain est également important pour le reste du monde, rappelle CNN. En effet, les grands constructeurs automobiles comme Volkswagen et General Motors vendent des millions de voitures en Chine et chacune de ces sociétés dépend du pays pour environ 40% de ses ventes totales.

Il est à rappeler que les ventes de voitures neuves en Chine avaient déjà connu un ralentissement important avant la crise du coronavirus. Elles avaient chuté d'environ 8% en 2019 et de près de 3% en 2018.

L'association de l'industrie n'a pas publié de nouvelles prévisions de ventes pour cette année. Avant l'épidémie, elle avait estimé la baisse à 2% en 2020. Cependant, selon une analyse S&P Ratings citée par CNN, le chiffre pourrait atteindre 10%.

Lire aussi:

Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Loi Avia: «il est urgent de mettre un coup d’arrêt à ce projet orwellien»
Tags:
Covid-19, problèmes, industrie automobile, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook