Economie
URL courte
11105
S'abonner

En raison de la pandémie, la zone euro connaîtra cette année une récession sans précédent, évaluée à 7,7%. Toutefois, d’après les estimations de la Commission européenne, la reprise est attendue dès 2021.

En raison de la lutte contre la pandémie de Covid-19, l’Union européenne fera face au cours de l’année 2020 à la plus importante récession de son histoire, a déclaré Paolo Gentiloni, commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires.

«Il est désormais évident que l’Union européenne est entrée dans la plus profonde récession économique de son histoire», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Une chute record du PIB de 7,7% en zone euro pour 2020 est attendue, d’après les évaluations de la Commission. Toutefois, dès 2021 elle devra être suivie par un rebond de 6,3%.

«La profondeur de la récession et la force de la reprise sera différente selon les pays, conditionnée à la vitesse avec laquelle ils pourront lever les mesures de confinement, l'importance dans chaque économie des services, comme le tourisme, et les ressources financières de chacun des États», selon M.Gentiloni.

Les pays pour lesquels la Commission européenne anticipe les pires récessions cette année sont la Grèce (-9,7%), l'Italie (-9,5%) et l'Espagne (-9,4%).

En 2021, ces économies devraient rebondir de 7,9%, 6,5% et 7% respectivement.

Tout comme beaucoup de pays, l’Union européenne a été contrainte d’introduire en raison de la pandémie des restrictions d’envergure touchant les domaines économique et social, dont des limitations touchant le commerce et la fermeture des frontières. Au fur et à mesure de l’amélioration de la situation, ces restrictions sont progressivement levées.

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Tags:
récession, Union européenne (UE), Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook