Economie
URL courte
Gazoduc Nord Stream 2 (252)
2381
S'abonner

La compagnie allemande Wintershall Dea qui finance la construction du gazoduc Nord Stream 2, en coopération avec la société russe Gazprom et d’autres groupes européens, a annoncé avoir réalisé son paiement final, remplissant ainsi ses obligations financières pour le projet.

La société allemande d’exploration et de production de pétrole et de gaz Wintershall Dea a annoncé ce 20 mai avoir pleinement respecté ses obligations en matière de financement du projet Nord Stream 2.

«Nous avons effectué le paiement final, remplissant ainsi nos obligations financières concernant Nord Stream 2», a déclaré le PDG Mario Meren lors d'une conférence téléphonique.

M.Meren a pourtant ajouté que la société n'avait pas d'informations sur les progrès réalisés dans la construction du gazoduc.

Vers la phase finale de la construction?

À la mi-mai, Bloomberg a rapporté que la construction du gazoduc Nord Stream 2 entrerait bientôt dans sa phase finale. Comme l’a indiqué l’agence en se référant à des images satellites prises le 10 mai par l’entreprise Planet Labs, des sections de pipeline stockées dans le port allemand de Mukran avaient été déplacées vers un embarcadère équipé d'une grue pour être chargées sur un bâtiment russe, l'Akademik Cherskiy.

Interrogé par l’agence de presse, l'opérateur du projet Nord Stream 2 a refusé d’indiquer si l'arrivée de l’Akademik Cherskiy signifiait un imminent redémarrage de la construction.

Le gazoduc Nord Stream 2

Le projet Nord Stream 2 prévoit la construction d’un gazoduc long de 1.230 kilomètres entre le littoral russe et l’Allemagne au fond de la mer Baltique, passant par les eaux territoriales et les zones économiques exclusives de la Finlande, de la Suède et du Danemark. D’une capacité totale de 55 milliards de mètres cubes par an, il acheminera l’or bleu du champ gazier de Bovanenkovo (sur la péninsule russe de Yamal), l’un des plus grands du monde, selon le site officiel du projet.

Les États-Unis, qui font la promotion de leur gaz liquéfié en Europe, s’opposent à la réalisation du projet. En décembre, Washington a adopté des sanctions contre Nord Stream 2, exigeant que les sociétés impliquées dans la pose des conduites en mer Baltique, arrêtent les travaux. La société suisse Allseas, engagée dans le projet, a immédiatement rappelé ses bateaux.

Toutefois la Russie a l’intention de mettre en exploitation le Nord Stream 2 au premier trimestre 2021 au plus tard, comme l’a annoncé Vladimir Poutine en janvier dernier.

Dossier:
Gazoduc Nord Stream 2 (252)

Lire aussi:

Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Tags:
construction, financement, gazoduc, Nord Stream 2, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook