Economie
URL courte
309
S'abonner

Parmi les économistes, il n’y a pas de consensus sur l’avenir de l’économie chinoise, gravement touchée par la crise du Covid-19. Alors que Bloomberg prévoit une reprise de la croissance du PIB au deuxième trimestre, le China Beige Book, une plateforme de données spécialisée, pronostique une année complète de récession pour l’empire du Milieu.

Après la chute historique de 6,8% du produit intérieur brut (PIB) chinois par rapport à l'année précédente, enregistrée au premier trimestre 2020, de nombreux économistes livrent leurs pronostics concernant l’avenir de la deuxième économie mondiale. Les avis divergent. Selon une enquête de Bloomberg, comparé au deuxième trimestre de 2019, cette année, le PIB chinois augmentera de 1,5%, et ce, avec les conséquences de la crise du Covid-19 en toile de fond. Le China Beige Book (CBB), au contraire, met en garde contre une année complète de récession.

Dans leur rapport trimestriel paru la semaine dernière, les spécialistes de Bloomberg ont également revu à la hausse la croissance annuelle de l’économie chinoise. D’après les dernières données, en 2020 le PIB annuel de la Chine va augmenter de 1,8%, contre 1,7% prévu précédemment.

Pour Aidan Yao, économiste principale de l’AXA SA à Hong Kong, la Chine a continué à retrouver «sa dynamique de croissance». «La production industrielle et celle du secteur des services ayant toutes les deux repris un chemin de croissance, nous prévoyons maintenant une augmentation positive du PIB pour le deuxième trimestre», a-t-il expliqué à Bloomberg.

Une année de récession?

La prévision récemment livrée par le China Beige Book est tout autre. Selon son enquête indépendante, menée de la mi-mai à la mi-juin et basée sur les chiffres de plus de 3.300 entreprises nationales, la Chine doit s’attendre à une année complète de récession. Pour le CBB, les améliorations observables dans certains domaines économiques, notamment dans le secteur industriel, ne sont que «marginales».

D’après le rapport du CBB, un éventuel retour à la croissance ne signifie pas un retour aux taux de croissance semblables à ceux que la Chine a enregistrés avant la pandémie, car la clé de la croissance chinoise est bien la demande mondiale, est-il indiqué.

«Tant que la demande mondiale ne se rétablira pas plus vigoureusement, l'amélioration trimestrielle progressive qui vient d'être observée aura pour conséquence une contraction pour l'année 2020», fait savoir le rapport.

Lire aussi:

La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Ankara réagit vivement à une caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
«Un voyage en Absurdie»: Marine Le Pen exprime sa colère après une réunion des ministres sur la gestion sanitaire
Didier Raoult: «C’est quelque chose que je ne prédisais pas»
Tags:
croissance, récession, prévisions, économie, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook