Economie
URL courte
Conséquences économiques du coronavirus (55)
12295
S'abonner

L’économie allemande a chuté de plus de 10% au deuxième trimestre 2020 avec une baisse drastique des importations et exportations, ainsi que des dépenses des consommateurs.

Au deuxième trimestre 2020, l’économie allemande a baissé de 10,1% par rapport au premier trimestre, selon les chiffres provisoires présentés par l’office fédérale des statistiques (Destatis).

Une chute record depuis 1970, liée à une réduction sévère des importations et exportations, mais aussi des dépenses des consommateurs. Seules les dépenses publiques ont enregistré une hausse, constate l’agence.

Par rapport au deuxième trimestre 2019, le PIB de la première économie européenne s’est écroulé de 11,7%. Dans le même temps, le chômage en Allemagne s’est maintenu à 6,4% en juillet.

Au terme du premier trimestre 2020, le PIB allemand s’était contracté de 2,2%. Ainsi, l’économie allemande affiche la plus forte baisse depuis la crise financière mondiale de 2008-2009.

Plus tôt dans la journée, le département du Commerce des États-Unis a constaté une chute sans précédent du PIB qui s’est effondré d’un tiers au deuxième trimestre 2020.

Dossier:
Conséquences économiques du coronavirus (55)

Lire aussi:

Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Macron «obsédé par le grand remplacement»?
Tags:
Covid-19, PIB, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook