Economie
URL courte
8810
S'abonner

Le renforcement du dollar dans l’attente du rapport de la Fed qui doit se réunir ce mercredi n’est pas resté sans effet pour le métal précieux qui a de nouveau perdu 1% de son prix et s’est retrouvé en dessous des 2.000 dollars l’once.

Le métal jaune a de nouveau perdu plus de 1% de son prix plongeant en dessous des 2.000 dollars l’once, indiquent les marchés, et ce sur fond du renforcement du billet vert.

Ainsi, à 16h48 (heure de Paris), le prix des contrats à terme pour livraison en décembre a chuté à la bourse new-yorkaise Comex de 1,63%, soit de 32,25 dollars, pour s’établir à 1.980,85 dollars l’once. En ce qui concerne l’argent, l’once pour livraison en septembre a baissé de 1,97%, à 27,52 dollars.

Les marchés guettent en effet la publication du protocole de la réunion de la Réserve fédérale des États-Unis (Fed) prévue plus tard ce mercredi 19 août. Les investisseurs s’attendent à ce que le régulateur commente la situation autour du redressement de l’économie du pays après une chute provoquée par la pandémie de Covid-19 et ces anticipations qui ont renforcé le billet vert.

Le renforcement du dollar ne reste pas sans effet pour le prix de l’or qui devient moins accessible pour les investisseurs possédant d’autres devises.

«La publication du protocole de la Réserve fédérale pourrait donner un nouveau coup de vent dans les voiles […], surtout s’il est envoyé un signal évident que la Fed est prête à tolérer une inflation rapide aux États-Unis», explique à Reuters l'analyste du marché FXTM Han Tan.

Lire aussi:

«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Tags:
prix, dollar US, or
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook