Economie
URL courte
Par
2012411
S'abonner

Tesla a subi une chute vertigineuse de 21% sur une séance mercredi 8 septembre. Cette baisse historique du constructeur de voitures électriques, dont les actions ont progressé considérablement au cours de cette année, a fait perdre 82 milliards de dollars de la capitalisation de l’entreprise, rapporte CNBC.

Tesla a subi sa plus forte chute en une séance, en perte de 21,06% à la clôture le 8 septembre, relate CNBC. Néanmoins, cette baisse ne paraît pas catastrophique, vu le fait que la valeur de l’entreprise a augmenté de plus 300% depuis le début de l’année. D’après le média, Tesla repart légèrement à la hausse avec un rebond de sa valeur boursière de 7% ce mercredi 9 septembre.

«À la guerre comme à la guerre», a tweeté Elon Musk, en français, mardi 8 septembre en réagissant aux dernières informations de la bourse.

La baisse de mardi a fait baisser la valeur boursière de l'entreprise d'environ 82 milliards de dollars pour se fixer à 307,7 milliards de dollars, poursuit CNBC. Il n’en reste pas moins qu’aujourd’hui l’entreprise d’Elon Musk vaut plus que certains des plus grands constructeurs automobiles mondiaux, y compris Toyota et Volkswagen.

Absente de la liste S&P 500

Fin août, Tesla a divisé ses actions à raison de cinq pour une, une démarche qui a fait grimper sa valeur dans la foulée, rappelle le média. Pourtant, après la décision de Baillie Gifford, le plus grand actionnaire extérieur de l’entreprise, de réduire sa participation dans la société de plus de 6,3% à 4,25%, la capitalisation de Tesla s’est mise à chuter.

Parmi les facteurs qui ont pu contribuer à la baisse du 8 septembre figure l’absence de Tesla sur la liste S&P 500, l’indice boursier basé sur 500 grandes sociétés cotées en bourse aux États-Unis. Alors que l'indice a décidé vendredi 4 septembre d'ajouter à sa liste le site de commerce électronique Etsy, le fabricant d'équipement de test automatique Teradyne ainsi que la société pharmaceutique Catalent, contrairement aux attentes des investisseurs, Tesla n’y a pas été inclue.

Lire aussi:

Brûler vif une personne n’a pas été reconnu comme un acte barbare par la cour d’assises de Douai
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Tags:
chute, Tesla, Elon Musk
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook