Economie
URL courte
Par
1204
S'abonner

La procédure d'accès au marché marocain a été simplifiée pour les confiseries et les produits d'origine végétale russes, annonce le service de presse du ministère russe de l'Industrie et du Commerce.

L'agence vétérinaire et phytosanitaire russe ainsi que l'agence sanitaire marocaine ont adopté un document spécifiant la procédure d'exportation des confiseries russes vers le Maroc.

«Grâce au concours de la représentation commerciale russe au Maroc, l'agence de contrôle vétérinaire et phytosanitaire russe Rosselkhoznadzor et l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires du Maroc ont signé un certificat sanitaire d'exportation des produits russes d'origine végétale et des produits alimentaires ne demandant pas une certification vétérinaire et phytosanitaire obligatoire. Le document est entré en vigueur», indique un communiqué du ministère.

Un seul certificat désormais suffisant

Pour exporter au Maroc, il suffira désormais que le producteur reçoive un certificat de l’agence Rosselkhoznadzor, lequel sera accepté par l'organisme sanitaire local. La procédure d'exportation, notamment douanière, sera sensiblement simplifiée.

Le communiqué du ministère russe précise que depuis 2018 les producteurs de confiseries russes avaient des problèmes liés au contrôle douanier et phytosanitaire.

«Le problème principal tenait à l'absence d'un seul certificat valable d'où une baisse des livraisons des produits en question au Maroc. Ces livraisons seront désormais augmentées sensiblement étant donnée la demande croissante de confiseries russes au Maroc», signale un représentant commercial russe dans le royaume, cité dans le communiqué.

Lire aussi:

Covid-19: bientôt la fin des aides? «Une pulvérisation de l’économie française»
Michel Onfray attaque Macron: «On ne peut pas gouverner la France quand on méprise les Français» - vidéo
«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
La Commission européenne réagit à l’achat du Spoutnik V par la Hongrie
Tags:
confiseries, Maroc, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook