Economie
URL courte
Par
7282
S'abonner

Étant parvenue à conquérir une part record des exportations mondiales en dépit d’une contraction de 17,1% au cours des deux premiers mois de l'année, la Chine renforce son statut de nation commerçante dominante, rapporte Bloomberg.

La Chine consolide son statut de nation commerçante dominante dans le monde après deux premiers mois de l’année délicats, quand les exportations chinoises ont reculées de 17,1%, avance l'agence Bloomberg.

Alors que le reste du monde est aux prises avec le confinement, l’empire du Milieu a conquis une part de marché record des exportations mondiales en rouvrant rapidement ses usines. Les exportations progressent pour le quatrième mois d'affilée. En septembre, elles ont augmenté de 9,9%, contre 13.2% pour les importations.

Ces performances économiques ont renforcé le yuan qui a atteint la semaine dernière son niveau le plus haut de ces 18 derniers mois.

Des experts voient cependant des risques à la domination chinoise, notamment la détérioration des relations entre Pékin et Washington.

Menace de redressement chez les rivaux

Mais la Chine a perdu une partie de son avantage commercial initial avec la relance de la production chez ses partenaires commerciaux rivaux suite à l'assouplissement du confinement.

«La Chine reste la seule grande économie qui devrait se développer, avec une croissance projetée de 1,% cette année et un bond de 8,2% en 2021», résume Bloomberg.

Les analystes précisent qu'il s'agit d'une croissance sur l'année en cours et non pas par rapport aux mêmes périodes de l'année précédente.

Lire aussi:

La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Opération de police à Lyon Part-Dieu, une femme a menacé de se faire exploser
Tags:
exportations, commerce, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook