Economie
URL courte
Par
2316
S'abonner

Une initiative pour que chaque citoyen suisse reçoive une prime de 7.000 euros a été déposée. Une mesure qui doit aider à relancer la consommation mais qui pourrait se heurter à des logiques d’épargne, selon un spécialiste.

Un groupe de citoyens a proposé l’octroi de 7.000 euros à toute personne de nationalité suisse, rapporte la RTS. L’initiative populaire, baptisée «initiative pour l’hélicoptère monétaire» précise que cette somme sera versée par la Banque nationale suisse et qu’elle sera exonérée d’impôt.

L’initiative a été publiée dans la Feuille fédérale et la récolte de signatures a été ouverte, jusqu’au 20 avril 2022.

Relance contre épargne

Cette mesure est censée permettre une relance de la consommation, en ces temps de crise sanitaire. Une logique qui n’est pas sans rappeler celle du «stimulus check», chèque de soutien de 1.200 dollars maximum envoyé par l’administration Trump à plusieurs millions d’Américains.

Au micro de la RTS, John Plassard, directeur adjoint de la Banque Mirabaud, a d’ailleurs comparé les deux démarches, précisant que deux tiers des sommes allouées aux citoyens américains étaient allées «dans l’épargne» et craignant que la même chose ne se produise si l’initiative suisse venait à être adoptée.

Moyen de lutte contre les inégalités?

Samuel Bendahan, vice-président du Parti socialiste suisse, a également fait part de son opinion sur ce sujet à la RTS. Pour lui, l’initiative populaire a le mérite de poser une «vraie question sur la table».

«Des gens se sont enrichis pendant la crise et d'autres, la grande majorité, continuent à en souffrir. Et aujourd'hui on ne fait rien […] On parle de 60 milliards qui pourraient servir à la relance et à un vrai soutien au pouvoir d'achat», explique-t-il au média suisse.

Le conseiller national critique cependant le caractère trop peu ciblé de la mesure, qui «touche aussi bien les gens dans le besoin que les plus riches».

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
consommation, relance, épargnants, prime, Suisse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook