Economie
URL courte
Par
94212
S'abonner

En 2020, les ventes de voitures neuves en Europe ont dégringolé, la baisse dépassant 30% dans certains pays, selon Bloomberg. L’année dernière a été particulièrement difficile pour le secteur, et la pire depuis 1943 pour le Royaume-Uni.

Les principaux marchés automobiles européens ont enregistré en 2020 la plus forte baisse des ventes annuelles depuis plusieurs décennies, constate Bloomberg, se référant aux statistiques des associations d'entreprises et des ministères des Transports de différents pays. Cette chute va de 20% à plus de 30% par rapport aux résultats de 2019, soit jusqu’à un tiers des ventes.

«Nous sommes dans une crise profonde», a constaté Pierre-Louis Debar, directeur Économie, statistiques et transports de la CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles).

Ainsi, les immatriculations de voitures neuves ont chuté l'an dernier dans les cinq pays meilleurs vendeurs d'Europe. Elles ont diminué de 32% en Espagne, de 28% en Italie, de 25% en France et d’environ 20% en Allemagne. Au Royaume-Uni, le chiffre est de 29%, soit, selon l’association commerciale automobile locale, le pire résultat depuis 1943.

Lumière au bout du tunnel?

La remontée du Covid-19 à la fin de l’année dernière a contraint certains gouvernements à revenir à des mesures restrictives, voire au reconfinement, ce qui risque de freiner de nouveau la demande début 2021.
Un analyste de Bloomberg Intelligence estime que le marché automobile européen pourrait reprendre au deuxième trimestre 2021 si les gouvernements lèvent ces mesures. Cependant, même dans ce cas-là, les ventes resteront en baisse d'environ 15% par rapport à 2019.

«Le premier trimestre de 2021 sera difficile», a-t-il affirmé.

Les ventes de véhicules électriques et hybrides ont pour leur part dépassé pour la première fois en Europe les voitures à carburant liquide, note encore Bloomberg. Ainsi, l'office fédéral des transports allemand (KBA) a fait savoir que les ventes de voitures entièrement électriques avaient augmenté de plus de 200% sur l'année. En France, ces véhicules ont représenté 6,7% des ventes totales sur l'année, contre 1,9% en 2019.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Une partie des autotests distribués par l’Éducation nationale affiche des indications contraires
Tags:
chute, automobile, marché
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook