Economie
URL courte
Par
191473
S'abonner

Le cours de l’action Twitter a dégringolé sur les marchés américains et européens, quelques jours après le bannissement de Donald Trump du réseau social.

L’action Twitter a chuté de 7% ce 11 janvier, en préouverture des marchés américains, rapporte l’agence Bloomberg. Le titre s’est même affaissé de 8%, avant de remonter légèrement. Un phénomène comparable s’est produit sur les marchés européens, l’action Twitter était ainsi en baisse de 6,3% à Francfort à 10h15 GMT.

Donald Trump banni

Ces baisses boursières interviennent après la fermeture du compte Twitter de Donald Trump le 8 janvier, suivi par plus de 88 millions d’internautes. Une décision que le réseau social avait justifiée dans un communiqué évoquant des «incitations à la violence» de la part du Président sortant, suite à l’assaut du Capitole par certains de ses partisans.

Les comptes Facebook et Instagram du chef d’État ont également été suspendus «pour une durée indéfinie», avait annoncé Mark Zuckerberg. Ces décisions, décriées par les uns et applaudies par les autres, pourraient ouvrir la voie à une réglementation accrue des réseaux sociaux sous la prochaine administration, a expliqué à Bloomberg Neil Campling, analyste chez Mirabeau Group.

«Aux États-Unis, il s’agit de savoir comment ces entreprises sont réglementées, sont-elles réglementées, devraient-elles être réglementées?», s’interroge-t-il.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Tags:
Mark Zuckerberg, réseaux sociaux, Instagram, Facebook, bourse, Donald Trump, Twitter
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook