Economie
URL courte
Par
8293
S'abonner

Le magazine The Economist place le rouble en tête des monnaies les plus sous-évaluées, aux côtés du dollar de Hong Kong et de la livre turque, après l’avoir analysé avec l’indice Big Mac.

Le rouble a été parmi les monnaies analysées par The Economist concernant le prix d’un produit standard présent partout à travers le monde: le Big Mac. Et la devise russe s’est avérée être la plus sous-évaluée.

Introduit en 1986 par le magazine, l’indice Big Mac est utilisé pour mesurer la parité de pouvoir d’achat (PPA).

The Economist explique que l’indice repose sur l’idée que les prix devraient se correspondre à terme de façon que le coût du panier des mêmes produits soit égal partout.

«Convertir les prix en dollars au taux de change actuel permet de juger si la monnaie est trop chère ou vice versa», précise-t-il.

Pour éviter la confusion, un seul et même aliment est choisi pour la mesurer, en l’occurrence le Big Mac de McDonald’s, bien que ce burger ne soit pas identique dans tous les pays, concède le magazine.

Ainsi, en janvier 2021, un Big Mac coûte en moyenne 5,66 dollars aux États-Unis, contre 135 roubles (1,81 dollar) en Russie. Pour «équilibrer» cette valeur, un dollar doit valoir 23,85 roubles, alors qu’en réalité il est trois fois plus cher.

D’après ces calculs, le taux de change du rouble est sous-évalué de 68%. Si l’ajustement du PIB per capita est pris en compte, alors il est sous-évalué de 47,3%. Ce qui fait de la monnaie russe la plus sous-évaluée au monde.

À noter que le dollar de Hong Kong (sous-évaluation de 46,8%) et la livre turque (de 39,7%) figurent aux côtés du rouble.

Lire aussi:

Véran déclare que le couvre-feu à 18h «ne suffit pas à faire reculer le virus»
Un homme tue deux femmes dont une employée du Pôle emploi
Pr Raoult: «Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés» – entretien exclusif
Tags:
Indice Big Mac, Big Mac, dollar US, rouble
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook