Economie
URL courte
Par
18148
S'abonner

La pandémie a porté un coup à l’empire immobilier et hôtelier de Donald Trump, dont plusieurs établissements ont perdu jusqu’à 60% de leur chiffre d’affaires en 2020.

Outre la douloureuse défaite à la présidentielle, Donald Trump a pris un autre coup sur la tête: le chiffre d’affaires de son empire immobilier et hôtelier pour 2020 et les trois premières semaines de janvier est en baisse de 38%, comme en témoigne sa déclaration de revenus.

Ainsi, le chiffre d’affaires de son hôtel à Washington DC a dégringolé de 62,7% par rapport à 2019, tandis que celui de Las Vegas, où se trouve son centre de convention, a chuté de 60,5%, détaille Associated Press.

Le National Doral Golf Club situé à Miami, ainsi que le club d’Aberdeen et les trois terrains de Turnberry se trouvant de l’autre côté de l’Atlantique, en Écosse, ont perdu près de 60% de leurs recettes en 2020.

Une bonne nouvelle

En revanche, le club de Palm Beach à Mar-a-Lago, où le Président républicain passait ses weekends, a vu ses revenus augmenter de 13%.

Ainsi, la Trump Organization, dirigée par ses fils Donald junior et Eric, a généré 278 millions de dollars (230 millions d’euros) de revenus en 2020, contre 450 millions (370 millions d’euros) en 2019. Sa déclaration montre également une dette de 300 millions, dont les trois quarts doivent être remboursés dans les quatre prochaines années.

Lire aussi:

Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Un prévenu pakistanais exhorte un juge à lui «donner» sa «promise» de 14 ans contre son gré
Scènes de violences urbaines à Lyon entre la police et des habitants d'un quartier – vidéos
Tags:
pandémie, États-Unis, Donald Trump, hôtel, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook