Economie
URL courte
Par
327510
S'abonner

Les parties russe et émiratie créeront une coentreprise dans l’objectif de concevoir un avion de ligne hypersonique qui sera décliné en deux versions de huit et de 30 places.

La Compagnie aéronautique unifiée russe (OAK) et le fonds souverain émirati Mubadala mettront en place une coentreprise en vue de développer un avion de ligne hypersonique, a annoncé le ministre russe de l’Industrie et du Commerce Denis Mantourov.

Selon lui, les concepteurs du futur avion envisagent de dévoiler son design d’ici fin 2021, début 2022.

«Les principaux paramètres sont, à ma connaissance, définis à 80%: la vitesse serait de Mach 1,5-1,8. Il faut prendre en considération le fait qu’à une vitesse de Mach 1,8, le vol ne peut pas durer moins de quatre heures», a exposé le ministre.

L’appareil sera décliné en deux versions: une version VIP de huit places ainsi qu’une version passager de 30 places, a-t-il encore précisé.

Auparavant, Vladimir Poutine avait proposé de mettre au point un avion de ligne hypersonique sur la base de l’avion porte-missiles stratégique Toupolev Tu-160. Le groupe OAK s’est chargé de cette tâche.

Lire aussi:

Une ministre traite Asselineau et Philippot de «losers», ces derniers s’insurgent
La situation «dramatique» en outre-mer est «un avant-goût de ce qui risque de se passer en métropole»
Une voiture percute une terrasse à Paris, faisant au moins un mort et plusieurs blessés
Tags:
Consortium aéronautique unifié (OAK), avions de ligne, Russie, Émirats Arabes Unis, Denis Mantourov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook