Economie
URL courte
Par
149810
S'abonner

Le gouvernement iranien pourra emprunter cinq milliards de dollars à la Russie, le parlement a donné son feu vert à un tel crédit, relate l’agence de presse ISNA.

Le parlement iranien a autorisé que le gouvernement du pays contracte un crédit pouvant aller jusqu’à cinq milliards de dollars auprès de la Russie, lors d’une réunion consacrée au projet de budget pour la nouvelle année iranienne qui commence le 21 mars, a annoncé l’agence de presse ISNA.

Selon celle-ci, l’infrastructure, notamment le nucléaire civil, les sources d’énergie alternatives et les chemins de fer seront les premiers secteurs à bénéficier de ce crédit.

Des discussions sur la possibilité d’obtenir un crédit auprès de Moscou se déroulent en Iran depuis plusieurs années. Le Président Hassan Rohani a évoqué une telle possibilité en 2019, lors de l’examen du budget actuel.

Quels projets concernés?

Alexandre Novak, alors ministre russe de l’Énergie, avait déclaré en 2019 que l’Iran comptait obtenir un crédit de 2 à 5 milliards de dollars pour réaliser plusieurs projets.

Fin 2019, le ministre iranien de l’Énergie, Reza Ardakanian, avait annoncé que le prêt russe pourrait servir à financer six projets énergétiques et de transports en Iran. Cela permettrait notamment de débloquer des fonds pour la centrale thermique de Sirik, dans le sud du pays, pour le chemin de fer Inche Burun-Garmsar, de moderniser la centrale électrique d’Ahvaz, de construire la structure hydroélectrique de Gotvand au Khuzestan et une voie ferrée reliant Zahedan à Birjand, ainsi que fabriquer plus d'un millier de wagons de métro.

Lire aussi:

Deux voleurs s’accroupissent derrière un caddie pour se cacher de la police à Toulouse
Un policier renversé et projeté au sol après avoir voulu contrôler un individu à motocross à Lyon
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Tags:
prêt, crédit, Russie, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook