Economie
URL courte
Par
0 352
S'abonner

En conformité avec les dispositions de la loi signée en 2019, Apple préinstallera des logiciels russes sur ses nouveaux produits vendus dans le pays. La liste des programmes n’est pas encore établie, mais plusieurs propositions sont à l’étude.

Le groupe de Cupertino a accepté de préinstaller des applications de développeurs russes sur ses gadgets destinés au marché russe, annonce ce mardi 16 mars le quotidien Vedomosti.

Selon ses informations, à partir du 1er avril, à l’activation d’un nouveau produit à la pomme, les utilisateurs russes verront s’afficher un menu proposant d’installer des logiciels de la liste approuvée par le gouvernement. Ils seront en tout cas libres de le refuser en décochant simplement les cases correspondantes.

Une source au sein du ministère russe du Développement numérique contactée par le journal a également fait savoir que des négociations étaient en cours avec Apple à propos de l’éventuelle apparition sur l’App Store d’une sélection d’applications russes prometteuses.

Quid des alternatives aux logiciels étrangers?

Fin 2019, Vladimir Poutine a signé un projet de loi obligeant les producteurs de gadgets à préinstaller les logiciels russes sur les produits qui seront vendus en Russie. La vente de nouveaux dispositifs non conformes à ces exigences sera passible d’une amende.

L’Institut russe du développement d’Internet (IRI) a pour sa part dévoilé une liste d’applications russes qui pourraient servir d’alternatives à celles étrangères. Ainsi, pour les navigateurs Internet, l’institut proposait à l’époque Yandex.Browser et Rambler, et pour le stockage en ligne Yandex.Disk ou Oblako de mail.ru. Le service de cartographie Yandex.Maps, ainsi que les services de télévision numérique IVI.ru et Amediateka, ont également été cités.

Procès contre Google en Russie

En 2015, le géant du numérique russe Yandex, qui possède le moteur de recherche du même nom, a saisi le Service fédéral antimonopole (FAS), accusant Google d’abuser de sa position dominante sur le marché en interdisant aux producteurs de smartphones Fly, Explay et Prestigio d’y préinstaller tout produit de Yandex.

Au terme de l’enquête, le FAS a condamné Google à payer une amende de 438 millions de roubles (près de sept millions d’euros à l’époque) et lui a ordonné de réparer les violations, ce qui a été accompli.

Lire aussi:

La ville de Caudry pourra désormais priver des familles de «délinquants» d'aides sociales municipales
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Tags:
numérique, Yandex, Google, logiciel, Russie, Apple
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook