Economie
URL courte
Par
2738
S'abonner

La Tesla Model 3 a clôturé le premier trimestre 2021 en tête des ventes de véhicules 100% électriques en France, qui affiche dans son ensemble une progression nette par rapport à l’année dernière.

À l’issue du premier trimestre 2021, la Tesla Model 3 s’est hissée sur la première marche du podium des voitures électriques les plus vendues en France, devançant la Peugeot e-208 et la Renault Zoé, selon le cabinet AAA Data.

Suite à une importante baisse de prix en début d’année, les ventes de la Tesla Model 3 en mars (4.524 unités) ont surpassé celles des Peugeot e-208 (1.667) et Renault Zoé (1.519) combinées. Au total, depuis début 2021, la Model 3 a enregistré 5.763 ventes, contre 4.497 pour la Peugeot e-208 et 3.606 pour la Renault Zoé.

La Renault Twingo ZE et la Peugeot e-2008 arrivent respectivement 4e et 7e, avec 2.294 et 1.315 unités.

La timide résurrection du marché français

Quant aux ventes toutes énergies confondues au premier trimestre 2021, le classement est dominé par la Peugeot 208 (25.998 unités), suivie de la Renault Clio (21.236) et de la Peugeot 2008 (20.724).

Selon AAA Data, les constructeurs automobiles français ont vendu 182.775 véhicules neufs en mars 2021, soit une nette progression par rapport à l’année dernière (+192%).

Cependant, les analystes du cabinet soulignent que la situation reste fragile, le marché étant «loin d’avoir retrouvé son niveau d’avant crise». À titre de comparaison, 225.818 véhicules neufs avaient été écoulés en France en mars 2019.

Horizon 2030

Alors que de plus en plus de constructeurs se lancent dans le développement de voitures électriques, certains s’engagent à proposer des gammes exclusivement électriques d’ici une dizaine d’années.

C’est le cas du suédois Volvo qui promet de ne proposer plus que des voitures à émission nulle dès 2030. Le 2 mars, le groupe a dévoilé le deuxième modèle 100% électrique, le crossover C40 Recharge.

Auparavant, plusieurs constructeurs britanniques, dont Bentley, Jaguar, Rolls-Royce et Mini, avaient annoncé ce virage écologique, Londres prévoyant d’interdire la vente de voitures thermiques à partir de 2030.

Xiaomi entre dans la course

Pour sa part, l’allemand BMW, dont les ventes repartent à la hausse, a indiqué qu’il comptait vendre 10 millions de véhicules 100% électriques au cours des dix prochaines années, contre les quatre millions visés précédemment. Une annonce qui a fait suite à celle de Volkswagen qui avait affiché ses ambitions de devenir le leader mondial des véhicules électriques, provoquant une flambée des prix de ses actions en bourse.

Plus récemment, c’est le fabricant de smartphones Xiaomi qui a fait part de son intention de créer une filiale dédiée aux véhicules électriques intelligents, avec des investissements sur les dix prochaines années estimés à 10 milliards de dollars (8,5 milliards d’euros).

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Tags:
Peugeot, Renault Group, Xiaomi, ventes, France, véhicules électriques, Tesla
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook