Economie
URL courte
Par
31320
S'abonner

Critiqué par le patron de Tesla et SpaceX, le bitcoin est passé le 17 mai sous les 43.000 dollars pour la première fois en près de trois mois. Dans une interview à Sputnik, un expert en cryptomonnaies évoque d’autres raisons et se prononce sur l’avenir du réseau.

Le cours de la première cryptomonnaie a fait une chute libre après les déclarations d’Elon Musk, glissant sous la barre des 43.000 dollars pour la première fois depuis février, pour atteindre le 17 mai 42.269 dollars. Dans une interview à Sputnik, Youri Pripatchkine, président de l'Association russe de la cryptoindustrie et de la blockchain (RACIB), évoque d’autres raisons quant à sa chute.

Bien que le bitcoin ait regagné du terrain depuis, se négociant ce mardi 18 mai autour des 45.000 dollars, son cours reste faible par rapport à celui qui a précédé les déclarations d’Elon Musk sur Twitter le 13 mai. La veille, le 12 mai, le bitcoin culminait à 57.718 dollars, selon le site spécialisé Coindesk.

Le PDG de Tesla avait alors dénoncé la consommation d'énergie «folle» de la production («mining») de bitcoin, quelques heures après avoir renoncé, au nom de la défense de l'environnement, à accepter la cryptomonnaie comme moyen de paiement pour les voitures électriques de son entreprise.

Dans un autre tweet publié le 16 mai, Elon Musk laisse même entendre que Tesla pourrait liquider sa position en bitcoin. Mais le 17 mai, face aux critiques de nombreux internautes sur son changement de position (Tesla ayant fait exploser d'environ 20% son cours après avoir annoncé en février avoir investi 1,5 milliard de dollars et, un mois plus tard, accepter la cryptomonnaie comme moyen de paiement), il précise que Tesla «n'a vendu aucun bitcoin».

D’autres facteurs évoqués

Selon le président de la RACIB, cette chute n’est pas conditionnée uniquement par les déclarations d’Elon Musk, mais aussi par «une augmentation de la taxe sur les bénéfices excédentaires pour les investisseurs, des rapports sur l'état de l'économie aux États-Unis, les anticipations sur d'éventuelles mesures de la Fed [Réserve fédérale]».

«Le bitcoin a affiché une croissance significative tout au long de 2021, et une correction même de 50% avec une telle augmentation est tout à fait normale; une correction étant même nécessaire pour une croissance à part entière. Donc une chute, par exemple jusqu'à 35.000 dollars, serait considérée comme normale. Cependant, la plupart des détenteurs de bitcoin craindraient sérieusement pour leurs investissements».

Il note que l'essentiel est que le bitcoin ne reste pas longtemps à ces niveaux. «De plus, la correction actuelle est déjà suffisante pour la croissance ultérieure du cours du bitcoin et lui permettre d’atteindre nouveaux sommets».

Le bitcoin a-t-il un avenir?

Quant à l’avenir de la plus connue des cryptomonnaies, Youri Pripatchkine est formel:

«Le seul argument négatif était la forte consommation d'énergie du réseau bitcoin par transaction. Une solution de mise à l'échelle du réseau Bitcoin est déjà en cours, puis son débit augmentera des dizaines, voire des centaines de fois. Cela réduira immédiatement la consommation d'énergie par transaction. Mais tous les avantages du bitcoin resteront. Le Bitcoin est avec nous maintenant pour toujours».

Lire aussi:

Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Tags:
cryptomonnaie, Bitcoin, Elon Musk
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook