Economie
URL courte
Par
Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2021 (SPIEF) (13)
121183
S'abonner

Après l’annonce du ministère russe des Finances du cap sur la dédollarisation, le Président russe a affirmé que l’euro pourrait bien être considéré comme monnaie de règlement dans les transactions liées au gaz.

Vladimir Poutine s'est dit vendredi 4 juin favorable à ce que les pays européens paient pour le gaz russe en euros plutôt qu'en dollars, nouveau coup de canif au billet vert, la Russie s'efforçant de «dédollariser» son économie.

«Nous sommes prêts à envisager la possibilité de règlements en monnaies nationales [...]. L'euro est tout à fait acceptable pour nous pour les paiements de gaz. Cela pourrait se faire et devrait probablement être fait», a déclaré M.Poutine lors d'une discussion par vidéo-conférence avec le chancelier autrichien Sebastian Kurz au Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

Dollar au niveau de 0%

Le 3 juin, le ministère russe des Finances et la Banque centrale ont annoncé leur décision de réduire les investissements du Fonds du bien-être national (FNB) dans les actifs en dollars, ce sur une période d’un mois.

Quelque 35% des investissements du FNB sont stockés en dollars et autant en euros, a précisé le ministre russe des Finances Anton Silouanov.

«Nous avons décidé de renoncer complètement aux actifs en dollars au profit de l’euro et de l’or», a-t-il déclaré, expliquant que le dollar représentera 0%, l’euro 40%, le yuan 30%, l’or 20%, la livre et le yen 5%.

Dossier:
Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2021 (SPIEF) (13)

Lire aussi:

Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
La Pologne enverra des drones turcs protéger les frontières est de l’Otan
«J'ai vu la pression d'un vestiaire»: des sportifs français évoquent la difficulté de révéler leur homosexualité
Tags:
dédollarisation, dollar US, euro, gaz, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook