Economie
URL courte
Par
0 11
S'abonner

Le ministre irakien du Pétrole Ihsan Abdul-Jabbar Ismail s'attend à ce que le prix du pétrole brut soit inférieur à 70 dollars le baril jusqu'en décembre 2022.

L'Irak soutient la prolongation de l'accord OPEP+ sur la réduction de la production de pétrole jusqu'en décembre 2022, a annoncé dimanche le ministre irakien du Pétrole Ihsan Abdul-Jabbar Ismail.

L'Irak soutient également l'augmentation de la production de pétrole à partir du mois d'août en fonction des exigences du marché pétrolier, a ajouté M. Ismail, cité par un communiqué du ministère.

Le responsable irakien s'attend à ce que le prix du pétrole brut soit inférieur à 70 dollars le baril jusqu'en décembre 2022, précise-t-on.

Le mois dernier, M. Ismail avait souligné que l'accord et la solidarité collective au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses partenaires, connus sous le nom d'OPEP+, contribuaient à la stabilité des marchés mondiaux du pétrole.

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Tags:
OPEP
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook