Economie
URL courte
Par
2023
S'abonner

La reprise économique aux États-Unis s'annonce de bon augure pour les grandes banques américaines, rapporte lundi le Wall Street Journal, précisant que les principales institutions financières du pays, telles que JPMorgan Chase et Citigroup devraient enregistrer cette semaine des gains de bénéfices au titre du deuxième trimestre de l'année.

Ce développement représente un revirement de situation par rapport à il y a un an lorsque les grandes banques américaines se préparaient à une vague de défauts de paiement de la part de leurs clients en raison de la crise engendrée par la pandémie de Covid-19, selon la publication spécialisée.

Cependant, est-il relevé, des obstacles subsistent, en ce sens que certaines entreprises commerciales qui ont prospéré durant la pandémie connaissent un ralentissement de leurs activités.

Mardi, les banques JPMorgan et Goldman Sachs devront rendre publics leurs résultats trimestriels, suivis de Citigroup, Bank of America et Wells Fargo mercredi, alors que Morgan Stanley compte publier ses résultats jeudi.

L'année dernière, les banques américaines mettaient de côté des milliards de dollars pour se préparer aux conséquences éventuelles de défauts de paiements de leurs clients. Mais à mesure que les perspectives économiques se sont améliorées, les banques ont commencé à libérer des réserves, augmentant ainsi leurs bénéfices.

Selon des analystes cités par le Wall Street Journal, les grandes banques américaines pourraient annoncer des bénéfices par action au deuxième trimestre 40% supérieurs à ceux de la même période il y a un an.

Lire aussi:

Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Un journaliste qui met en doute l’efficacité du vaccin face «au nouveau variant» interrompu en direct - vidéo
Avant de vacciner une ministre, Olivier Véran fait une gaffe et se lance dans l’autodérision – vidéo
Tags:
pandémie, économie, reprise, États-Unis, banques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook