Economie
URL courte
Par
150
S'abonner

Le constructeur automobile français Renault est repassé dans le vert au premier semestre avec un bénéfice net de 368 millions d'euros, après une année 2020 très difficile, en raison de la pandémie du Covid-19.

Le groupe a annoncé une marge opérationnelle de 654 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année, soit 2,8% du chiffre d'affaires, qui s'établit à 23,4 milliards d'euros, en hausse de 26,8% en glissement annuel, contre 28 milliards avant la crise, en 2019.

Le constructeur automobile a fait état de ventes mondiales en hausse de 18,7 % au premier semestre 2021 par rapport au premier semestre 2020 mais qui restent en repli de -24,2 % par rapport au premier semestre 2019.

Renault a souligné qu'il devrait atteindre les objectifs de son plan d'économies de 2 milliards d'euros «avec un an d'avance» : 1,8 milliard d'euros a déjà été réalisé, dont plus de 600 millions d'euros sur ce premier semestre, par rapport à 2019.

Toutefois, le groupe prévient que la crise des semi-conducteurs continue de freiner l'assemblage et pourrait conduire à une perte de production de l'ordre de 200.000 véhicules sur l'année.

Lire aussi:

«Je ne peux pas appliquer la loi»: 74,19% du personnel non médical n'est pas encore vacciné
Le Pen «alerte» Macron sur le financement de la campagne présidentielle
«Petit 2010 de merde»: les raisons d’une campagne de haine visant les élèves de 6e
Tags:
Renault Group, résultats
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook