Economie
URL courte
Par
161454
S'abonner

Jeff Bezos ayant perdu près de 14 milliards de dollars en une journée, le PDG du groupe de luxe LVMH est redevenu l’homme le plus riche du monde d’après Forbes. La croissance de l’empire de Bernard Arnault se poursuit.

Bernard Arnault, le patron du groupe LVMH, propriétaire des marques Moët & Chandon, Christian Dior, Louis Vuitton ou encore Givenchy, est à nouveau remonté au sommet de la liste des personnes les plus riches au monde selon le magazine Forbes. En effet, Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, a perdu vendredi près de 14 milliards de dollars, à en juger par le compteur Forbes Real-Time.

Son empire avait en effet connu une forte hausse du chiffre d’affaires au premier semestre de l’année en cours: 33,9 milliards de dollars, soit 56% de plus que par rapport au premier semestre 2020.

Le retour

Fin mai dernier, M. Arnault avait été l’homme le plus riche du monde, devançant, bien que pour seulement quelques heures, Jeff Bezos (en deuxième place) et le patron de Tesla Elon Musk (en troisième), lorsque sa fortune avait atteint les 186,3 milliards de dollars. À présent, ce classement est redevenu le même, la valeur nette du milliardaire français se chiffrant à 192,9 milliards.

Les actions d’Amazon ont chuté vendredi de 7,6% après que la société a annoncé ses résultats du deuxième trimestre, réduisant ainsi de 13,9 milliards la fortune de son fondateur en une journée et poussant le magnat français à la première place. Cette croissance est assurée en grande partie par les secteurs de la mode et de la maroquinerie, précise Forbes.

Une croissance constante

Bernard Arnault est ainsi devenu «le premier Européen à monter sur la plus haute marche du podium des plus grandes fortunes mondiales», souligne le média Entreprendre.

LVMH, la plus puissante des multinationales françaises et le plus grand groupe de luxe au monde, ne cesse de croître, sa capitalisation ayant explosé depuis le début de la pandémie, ajoute le média. Ce succès s’explique par sa forte résistance face aux conséquences économiques de la crise, la puissante reprise du marché du luxe en Chine ainsi qu’un essor dans les pays émergents.

Lire aussi:

Quand la CIA s’associe à l’Ukraine pour générer des fake news sur les «mercenaires russes»
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
Tags:
Jeff Bezos, Bernard Arnault, fortune, Forbes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook