Economie
URL courte
Par
96423
S'abonner

Les autorités britanniques enverront une demande officielle à l’armée pour une aide militaire urgente. À cause du Brexit et du Covid, le pays est en manque de chauffeurs routiers et des rayons entiers de plusieurs supermarchés du Royaume sont vides.

Depuis le début de l’été, plusieurs chaînes de supermarchés au Royaume-Uni rencontrent des difficultés d’approvisionnement alimentaire, faute de chauffeurs de poids lourds.

​Ce week-end, le Daily Mail et le Sun ont révélé que les autorités avaient envoyé à l’armée un préavis pour qu’elle se tienne prête. Ainsi, environ 2.000 chauffeurs routiers du Royal Logistics Corps et d'autres régiments de l’armée britannique ont reçu un préavis de cinq jours pour aider à la distribution de nourriture. L’appel concerne tous les militaires ayant un permis de chauffeur de poids lourd.

«Ils ont reçu un préavis de cinq jours pour assurer des fonctions de chauffeurs dans les principaux centres de distribution du pays […]. Ils seront impliqués dans la distribution de nourriture ainsi que dans le transport d'autres biens essentiels et de médicaments», a indiqué au Sun une source proche du gouvernement.

Situation difficile

Bien que l’appel soit «imminent», il ne devrait se concrétiser que vers la fin septembre, relatent les médias britanniques.

D’après le Sun, récemment une réunion a eu lieu entre les responsables de l’industrie alimentaire et le ministère de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales. Durant cette réunion, Chris Hall, chef du service logistique chez le géant alimentaire Asda, a déclaré que son supermarché «peine à garder la tête hors de l’eau».

«Solution à court terme»

La décision n’est pas considérée comme pérenne par tous les acteurs du secteur. Selon l’association du transport routier Road Haulage Association (RHA), à échelle nationale, il manque 100.000 chauffeurs routiers à l’industrie, sur un effectif total de 300.000, tandis que l’armée n’est capable d’en mobiliser que 2.000.

«Ils utilisent une solution à court terme. Ce n'est pas une bonne idée. Nous devons déterminer ce qu'il faut faire pour obtenir 100.000 chauffeurs supplémentaires», a déclaré au Sun Rod McKenzie, directeur général de la RHA, ajoutant que les conducteurs militaires sont habitués à conduire des camions de l'armée et non des véhicules civils et que c’est «un autre problème».

Les causes de la pénurie

Début juin, la RHA a effectué un sondage auprès de plusieurs compagnies de routiers concernant leur perception des raisons principales de ce manque de chauffeurs.

58% des interrogés considèrent que c’est le Brexit qui est à l’origine de ce manque car un nombre important de routiers ont été obligés de revenir dans leurs pays. Parmi d’autres raisons évoquées ont été citées des problèmes fiscaux, le fait que les routiers partent à la retraite et le Covid-19.

​Fin juillet, la RHA a demandé auprès du gouvernement l’introduction de visas temporaires pour les chauffeurs routiers. Début août, l’association a appelé les autorités à repenser le fonctionnement de l’isolement pour les conducteurs de véhicules commerciaux.

Lire aussi:

Pas si brouillés? Mélenchon était bien présent aux cinquante ans d’Éric Zemmour
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
Tags:
Brexit, supermarché, Royaume-Uni, conducteur
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook