Economie
URL courte
Par
4101
S'abonner

La flambée du variant Delta dans les pays d’Asie du Sud-Est toujours très peu vaccinés menace de fermeture de nombreuses usines produisant des vêtements et chaussures, notamment des baskets. Redoutant des pénuries, le lobby américain du secteur a appelé Joe Biden à distribuer des vaccins excédentaires dans les pays partenaires de la région.

Sur fond de recrudescence des contaminations par le variant Delta dans les pays d’Asie du Sud-Est, notamment au Vietnam, en Thaïlande, en Indonésie et au Bangladesh, où les usines produisent des vêtements et chaussures vendus à travers toute la planète, le commerce mondial de ces produits est menacé de pénuries, alerte Les Échos.

La reprise de la crise sanitaire qui s’est particulièrement aggravée depuis la mi-juillet a eu pour effet de strictes mesures de contrôle dans plusieurs provinces, obligeant les fournisseurs des marques comme Nike, Adidas, Uniqlo ou Gap à fermer de nouvelles usines et à prolonger l’arrêt de plusieurs sites.

Échec de la stratégie du «vivre au travail»

La production de baskets concentrée autour d'Hô Chi Minh-Ville est affectée, rapporte le journal.

De nombreuses entreprises qui avaient opté pour la stratégie du «vivre au travail», c’est-à-dire de dormir et dîner dans les usines pour éviter les contacts avec l’extérieur, l’ont finalement abandonnée après qu’elle a provoqué l’apparition de foyers d’infection.

«Le Vietnam est un acteur clé dans le secteur du textile, de l'habillement et de la chaussure avec une part de marché mondial de 7,7%. Ces fermetures d'usines vont donc avoir des répercussions au niveau mondial», a indiqué aux Échos l'économiste de Natixis Trinh Nguyen.

Un lobby réclame des vaccins pour le Vietnam à Biden

Selon le quotidien, Nike reconnaît que près de la moitié de ses chaussures était produite au Vietnam sur l'exercice fiscal 2020. Quant à Adidas, 75 de ses 500 fournisseurs sont installés dans le pays.

Face au risque de pénurie, le lobby américain du textile et de la chaussure (American Apparel and Footwear Association) a réclamé à Joe Biden d'«accélérer la distribution des vaccins américains excédentaires au Vietnam et dans d’autres pays partenaires clés».

Les craintes de l’AAFA tiennent au fait que le Vietnam représente désormais 20% de toutes les importations américaines de vêtements et de chaussures et que 4% seulement de la population y sont pleinement vaccinés contre le Covid-19, selon Les Échos.

Flambée du virus dans un pays considéré comme exemplaire

Après avoir réussi à contenir l’épidémie l’année dernière, les pays d’Asie du Sud-Est sont désormais aux prises avec des services de santé débordés, un manque de lits d’hôpitaux, d’équipement et d’oxygène, dans une large mesure à cause des faibles taux de vaccination et d’un fort taux de contagion du variant Delta.

Lesdits pays se sont vus obligés de réimposer des restrictions, de fermer des usines dans des centres de fabrication cruciaux et de restreindre les déplacements.

Probablement, ce revirement est perceptible au Vietnam plus qu’ailleurs en Asie du Sud-Est.

L'année dernière, le pays a été présenté comme un exemple du succès dans la lutte contre le virus grâce à une stratégie agressive de contrôle précoce des passagers dans les aéroports et à un programme strict de quarantaine et de surveillance. Depuis un an et demi, les Vietnamiens ont pu mener une vie relativement normale et le PIB a crû de 2,9% en 2020, selon la Banque mondiale.

Mais depuis fin avril, le Vietnam a signalé une forte augmentation des infections. Selon les données de l’Université Johns-Hopkins, 225.000 cas et 3.757 décès avaient été recensés dans le pays au 9 août. Environ 85% des nouvelles infections et environ la moitié des décès ont été signalés au cours du mois dernier.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Vietnam, variant Delta du Covid-19, pénuries
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook