Economie
URL courte
Par
341
S'abonner

Les sénateurs américains doivent voter mardi sur le plan de 1.000 milliards de dollars (852 milliards d'euros) d'investissements dans les infrastructures du pays lancé par l'administration Biden, avant d'entamer les discussions sur un plan de 3.500 milliards à forte connotation sociale.

Le chef de file de la majorité démocrate du Sénat, Chuck Schumer, a annoncé lundi soir que le débat entamé la semaine dernière sur le projet de loi pour les infrastructures serait clos à 11h00 (15h00 GMT) et qu'un vote aurait lieu peu après.

Le Sénat se prononcera dans la foulée sur l'ouverture des débats sur le plan de dépenses budgétaires de 3.500 milliards.

Le projet de loi sur les infrastructures, qui compte 2.702 pages, prévoit entre autres 550 milliards de dollars de dépenses nouvelles dans la modernisation du réseau routier, des ponts, des voies ferrées ou encore des réseaux internet du pays.

Selon des documents publiés lundi, le plan massif de 3.500 milliards prévoit quant à lui, entre autres, de nouveaux crédits pour la santé, des aides fiscales pour le secteur industriel, un allègement des frais de scolarité ou encore des mesures susceptibles de permettre la régularisation de plusieurs millions de travailleurs immigrés.

Un vote de principe sur ce plan dans les prochains jours permettrait d'encadrer des débats plus détaillés dans les mois à venir. Mais si les investissements dans les infrastructures comptent des soutiens dans l'opposition républicaine, celle-ci devrait s'opposer au plan de 3.500 milliards.

Lire aussi:

Quand la CIA s’associe à l’Ukraine pour générer des fake news sur les «mercenaires russes»
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
Tags:
États-Unis, Sénat des États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook