Europe
URL courte
Par
271315
S'abonner

Évoquant des responsables de la politique étrangère occidentale qui, d’après lui, «ne comprennent pas la nécessité de parler avec respect mutuel», le chef de la diplomatie russe a suggéré la fin possible du dialogue entre la Russie et l’UE, compte tenu, notamment, du comportement «inapproprié» de cette dernière dans le cadre de l’affaire Navalny.

Moscou pourrait cesser de communiquer avec Bruxelles si les pays européens ne veulent pas maintenir un dialogue de respect mutuel, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères lors de la présentation par le club de discussion international Valdaï de son nouveau rapport intitulé L’Utopie d’un monde diversifié: comment se poursuit l’Histoire.

«Ceux qui sont responsables de la politique étrangère occidentale et qui ne comprennent pas la nécessité de parler avec respect mutuel - probablement nous devrions simplement arrêter de parler avec eux pour un moment. D'autant qu’Ursula von der Leyen affirme que le pouvoir russe actuel ne parvient pas à un partenariat géopolitique. C'est le cas s'ils le veulent», a déclaré le diplomate russe.

Comportement totalement inapproprié

Sergueï Lavrov a souligné en particulier l’attitude qu’il a jugée d’inappropriée de l'Union européenne dans l’affaire Navalny.

«Regardez comment la réunion du Conseil de l'UE sur la politique étrangère s'est déroulée et quelles étaient les maximes morales, les déclarations selon lesquelles la Russie n'a pas pu saisir l'occasion d'expliquer ce qui est arrivé à Navalny... Je n'entrerai pas dans les détails, qui sont abondants, de la manière dont l'Union européenne se comporte de manière totalement inappropriée, inacceptable en relation avec l’affaire Navalny», a déclaré le chef de la diplomatie russe.

Selon le ministre, Moscou veut comprendre si, compte tenu de la situation, il est possible de mener «au moins un quelconque business» avec Bruxelles. Bien qu’il soit venu le temps pour la Russie d’arrêter de se concentrer sur ses partenaires européens, «se mesurer elle-même à cet étalon» et revenir sur leurs évaluations, a résumé Sergueï Lavrov.

L'UE prône le renforcement de la coopération d’intérêt commun

L'Union européenne souhaite maintenir des canaux de communication ouverts avec la Russie et renforcer sa coopération sur des questions d’intérêt commun, a indiqué le Haut Représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, à l'issue de son entretien avec le ministre russe des Affaires étrangères qui s’est tenu le jour même.

«Le Haut Représentant a confirmé que l'UE souhaitait laisser les voies de communication ouvertes avec la Russie et élargir la coopération sur des questions d'intérêt mutuel», selon un document diffusé par le service de politique étrangère.

Le chef de la diplomatie européenne a ajouté que l’UE continuerait de défendre ses intérêts et ses valeurs, y compris «le respect du droit international et des droits fondamentaux».

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
Russie, Alexeï Navalny, Union européenne (UE), Sergueï Lavrov, politique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook