Europe
URL courte
Par
2310113
S'abonner

Le Commandement des forces armées des États-Unis en Europe (EUCOM) a organisé des manœuvres secrètes destinées à tester la capacité de son QG situé en Allemagne de mobiliser les forces de l’Otan en cas de guerre, relate le journal Stars and Stripes.

Des exercices secrets engageant 4.400 militaires des États-Unis et d’autres pays membres de l’Otan se sont déroulés en Europe du 19 au 23 octobre à l’initiative du Commandement des forces armées des États-Unis en Europe (EUCOM), a annoncé le journal Stars and Stripes se référant à des militaires américains.

Baptisés Austere Challenge 2021, ces exercices étaient appelés à vérifier si le quartier général d’EUCOM, situé à Stuttgart, en Allemagne, pouvait mobiliser les forces alliées en cas de guerre, a expliqué le général John Boyd, directeur des exercices d'EUCOM, cité par l’édition.

Le scénario des manœuvres est tenu secret mais le haut gradé a précisé qu’il prévoyait la participation de toutes les armées de l’Otan -terre, mer, air, cyber et espace.

«Nous sommes à un point où nous sommes un commandement de guerre. Il n'y a aucun doute à ce propos», a indiqué le général Boyd.

L’EUCOM organise les exercices Austere Challenge depuis les années 1990. Après la fin de la guerre froide, ils sont devenus moins intenses à mesure que le risque d’un conflit militaire en Europe diminuait. Toutefois, ces cinq dernières années, ils regagnent de l’ampleur puisque le commandement américain a révisé ses missions.

Exercices sur fond de pandémie

Cette année, la tenue des exercices a été compliquée par la pandémie de Covid-19. Alors que le coronavirus a contraint l'armée à réduire l’ampleur de nombreuses manœuvres au cours des derniers mois, les limites de distanciation sociale imposées par la crise sanitaire ont rendu les exercices Austere Challenge plus réalistes pour les scénarios à l'EUCOM cette semaine, a déclaré le général.

Si des dizaines d’officiers pouvaient se rassembler au quartier général de l’EUCOM à Stuttgart à Stuttgart par le passé, cette fois, le personnel était plus dispersé.

«C'était une bénédiction déguisée», a-t-il noté.

Selon lui, l’EUCOM se prépare déjà aux exercices Austere Challenge de l’an prochain.

Lire aussi:

La manifestation contre la loi Sécurité globale se poursuit place de la République, à Paris
Une «méga-catastrophe» menace les États-Unis, selon des experts
Véhicules embrasés, heurts et gaz: Paris se mobilise de nouveau contre la loi Sécurité globale – images
Tags:
Stuttgart, Commandement des forces américaines en Europe (EUCOM), Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook