Europe
URL courte
Par
12995
S'abonner

Une personne est décédée et au moins trois autres ont été blessées suite à un accident de la route qui a eu lieu le 29 octobre dans la ville allemande de Kempen, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, informe un communiqué de la police. L’automobiliste a foncé sur la foule pour une raison jusqu’ici inexpliquée.

Un accident de la route survenu ce jeudi 29 octobre dans la ville allemande de Kempen, dans l'ouest du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie a fait au moins un mort et trois blessés, dont deux graves, indique un communiqué de la police.

Le chauffeur est sorti de la route et a foncé sur un groupe de personnes qui se trouvaient sur le trottoir et la piste cyclable, est-il précisé. Pour le moment, la police ignore la cause de cette action.

D'après les dernières informations fournies par la police, un garçon de 12 ans est décédé dans l’accident. Sa mère, 39 ans, ainsi qu’un autre piéton, un homme de 43 ans, ont été gravement blessés et transportés par hélicoptère. Un garçon de deux ans qui se trouvait dans une poussette au moment des faits a été légèrement blessé. Le chauffeur, un Allemand de 30 ans, a reçu des blessures légères, détaille une note de la police.

La piste accidentelle privilégiée

Dans un commentaire à Sputnik, une porte-parole de la police allemande dit n'exclure aucune piste, soulignant que celle accidentelle est privilégiée.

«Nous sommes au début de l'enquête, donc je ne peux rien exclure [la piste terroriste, ndlr], mais je peux dire que l'enquête préliminaire nous laisse penser qu'il s'agit d'un accident. Jusqu'à présent, aucun signe ne montre qu'il s'agit d'autre chose qu'un accident», a-t-elle exposé.

Lire aussi:

Au moins deux morts et plus d'une dizaine de blessés en Allemagne où une voiture a heurté des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
Rhénanie-du-Nord-Westphalie, accident de la route, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook