Europe
URL courte
Par
449152
S'abonner

Mettant en avant l’importance des liens transatlantiques, Jens Stoltenberg a félicité Joe Biden dans un communiqué émis suite à la proclamation de la victoire du candidat démocrate le 7 novembre. De plus, «une Russie plus agressive» figure selon lui parmi les défis que l’Europe et l'Amérique du Nord doivent relever.

Une Russie «plus agressive», la montée en puissance de la Chine, le terrorisme international. Après avoir félicité Joe Biden dans un communiqué paru sur le site de l’organisation suite à l’annonce de la victoire du candidat démocrate par plusieurs médias américains, le secrétaire général de l’Alliance Jens Stoltenberg a énuméré les défis auxquels l’Otan doit faire face.

«Nous avons besoin de cette force collective afin de faire face aux nombreux défis auxquels nous sommes confrontés, y compris une Russie plus agressive, le terrorisme international, les cybermenaces et les missiles, et un changement de l'équilibre mondial des pouvoirs avec la montée en puissance de la Chine», expose-t-il dans le document.

Soulignant que le leadership américain est «plus important que jamais dans un monde imprévisible», le secrétaire général de l'Alliance nord atlantique a fait part de sa volonté de travailler étroitement «avec le président élu Biden, la vice-présidente élue Kamala Harris et la nouvelle administration» afin de renforcer davantage le lien entre l'Amérique du Nord et l'Europe.

Attitude russe

Comme l’a rappelé en décembre dernier Vladimir Poutine, la Russie considère que c’est l’expansion de l’Otan vers ses frontières qui constitue une menace à sa sécurité. Il a toutefois souligné que la Russie avait à maintes reprises exprimé son empressement de coopérer avec l’Alliance pour faire face ensemble aux défis réels tels que le terrorisme international, les conflits armés et le danger de la prolifération non contrôlée d’armes de destruction massive.

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
Tags:
Joe Biden, Jens Stoltenberg, OTAN
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook