Europe
URL courte
Par
6224
S'abonner

Un élève de onze ans a proféré des menaces de décapitation face à un enseignant, à Berlin. Il a explicitement fait référence à l’assassinat de Samuel Paty. Il s’était déjà fait remarquer pour son comportement radical.

Un enseignant a reçu des menaces de mort et de décapitation de la part d’un élève dans une école primaire berlinoise, rapporte le Tagesspiegel. L’instituteur venait d’informer sa classe de prochaines rencontres avec les parents, insistant sur le fait que celles-ci étaient obligatoires et que des sanctions pourraient être prises en cas de non-participation.

L’élève de onze ans s’est alors emporté contre ces propos, explique la directrice de l’école au quotidien allemand. Il a déclaré que si ses parents étaient sanctionnés, il ferait à son enseignant «la même chose qu’à faite le jeune homme avec le professeur de Paris», en référence au meurtre de Samuel Paty.

Incident après la minute de silence

Une semaine avant ces menaces, l’écolier s’était déjà fait remarquer par son comportement radical. Après une minute de silence à la mémoire de Samuel Paty, il avait affirmé qu’un individu pouvait être tué s’il insultait Mahomet, relate un socio-pédagogue au Tagesspiegel.

Un imam, présent dans l’établissement lors de la minute de silence en compagnie d’un rabbin, a alors discuté avec l’enfant, lui expliquant que personne ne méritait d’être tué.

Après ces menaces de mort, la mère de l’élève a été convoquée par la directrice de l’école. Elle et son mari se sont désolidarisés des propos de leur enfant, affirmant que ce n’était pas là leur manière de penser.

Le 16 octobre, le professeur d’histoire-géographie Samuel Paty avait été décapité par un terroriste d'origine tchétchène, qui lui reprochait d’avoir montré en classe des caricatures de Mahomet. Un hommage national lui avait été rendu dans la cour de la Sorbonne.

Lire aussi:

Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Tags:
école, islamisme, décapitation, Berlin, Conflans-Sainte-Honorine, Samuel Paty
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook