Europe
URL courte
Par
8233
S'abonner

Tandis que plusieurs attentats se sont produits récemment dans des pays de l’Union européenne, les ministres de l’Intérieur s'affirment contre le terrorisme en manifestant la volonté de renforcer les frontières extérieures de l'UE.

L’UE déclare vouloir renforcer ses frontières extérieures dans le contexte des attaques terroristes qui ont frappé récemment la France et l’Autriche.

Dans une déclaration conjointe adoptée ce vendredi 13 novembre, les 27 pays membres de l’UE ont notamment évoqué la sécurité de l'espace Schengen en libre circulation.

Les ministres de l’Intérieur de l’UE se sont aussi dits déterminés à faire aboutir «avant la fin de l'année» les négociations actuellement en cours relatives à une législation européenne visant à faire retirer dans l'heure les «contenus à caractère terroriste» en ligne.

«Nous réaffirmons notre détermination à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour lutter contre cette terreur barbare de façon globale, avec tous les outils dont nous disposons», ont souligné les ministres dans leur déclaration.

Hommage aux victimes

Cinq ans après les attentats du 13 novembre 2015, les ministres ont rendu hommage aux 130 personnes tuées à Paris et Saint-Denis et condamné «dans les termes les plus forts» les récentes attaques survenues notamment en France et en Autriche.

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Une «méga-catastrophe» menace les États-Unis, selon des experts
Tags:
loi, attaque, terrorisme, Autriche, France, attentat, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook