Europe
URL courte
Par
51026
S'abonner

Près de la plage d’Argaga des îles Canaries une partie de falaise s’est éboulée le 14 novembre. Des pompiers et des hélicoptères ont été déployés à la recherche de potentielles victimes.

Un éboulement de falaise a eu lieu le 14 novembre près de la plage d’Argaga des îles Canaries. D’après le tweet du Président, Ángel Víctor Torres, le site était interdit d’accès et que «bien que cela semble s’être stabilisé, il y a des fissures, donc le risque de répétition existe».

Plusieurs vidéos ont été diffusées par des témoins sur Twitter. Les séquences montrent les rochers tomber dans l’eau en un nuage d’écume.

Dans l’une des vidéos une personne crie «cours!» puis s’éloigne rapidement. 

Le Président du Conseil insulaire de La Gomera, Casimiro Curbelo, a tenu à préciser dans la soirée du 14 novembre que la Garde civile, la police, les pompiers et trois hélicoptères avaient été déployés.

En se disant être «impressionné» par ce phénomène géologique, le Premier ministre espagnol a espéré de «meilleures nouvelles» et qu’il n’y ait pas de victimes.

Aucun autre détail n’a été communiqué dans la matinée du 15 novembre.

Lire aussi:

Malgré les avertissements, un tiers des Français prévoient de «partir» pour Noël
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Tags:
éboulement, falaise, îles Canaries
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook