Europe
URL courte
Par
25830
S'abonner

L'ex-Première ministre Maia Sandu a remporté le second tour de la présidentielle dimanche en Moldavie en devançant largement le candidat sortant, après le dépouillement de plus de 99% des bulletins. Le Premier ministre l’a déjà félicitée pour sa victoire.

Avec 99,86% des bulletins dépouillés, la candidate Maia Sandu, présidente du Parti action et solidarité, a obtenu 57,63% des suffrages (938.390 voix) contre 42,37% (689.980 voix) pour le Président sortant Igor Dodon. Il reste à compter les bulletins dans trois bureaux de vote aux États-Unis.

Près de 258.000 Moldaves ont en effet voté à l'étranger, un record, contre 150.000 au premier tour.
Économiste de formation, Mme Sandu avait travaillé pour la Banque mondiale (BM) à Chisinau de 1998 à 2005, puis à Washington de 2010 à 2012. Avant son bref passage comme Première ministre, elle avait également dirigé le ministère de l'Éducation. Lors de sa campagne, elle a promis d’entretenir un cap pro-européen pendant son mandat.

Dodon reconnaît sa défaite

Le Président sortant Igor Dodon a félicité Maia Sandu pour sa victoire tout en exprimant son intention de contester les résultats du vote.

«Les résultats préliminaires ont montré que Maia Sandu a gagné. Je la félicite pour sa victoire préliminaire, mais la fin du scrutin sera terminée lorsque tous les rapports de violations seront vérifiés», a déclaré M.Dodon lors d'un briefing faisant état d’un nombre «sans précédent» de violations.

Il a également appelé ses sympathisants à ne pas sortir pour manifester.

«Je voudrais faire appel à ceux qui m'ont soutenu. Chers concitoyens, près de la moitié des électeurs ont soutenu ma candidature à la présidence. Je vous appelle au calme, je suis absolument contre les manifestation ou actes de déstabilisation. Je vous dirai si vous devez sortir», a-t-il souligné.

Célébrations à Chisinau

Alors que les résultats complets sont attendus d'ici lundi matin, des célébrations ont éclaté devant le QG électoral de la candidate dans le centre de Chisinau.

«Maia Sandu Présidente» et «Un pays pour les jeunes», ont scandé plusieurs dizaines de ses sympathisants en applaudissant et lui offrant des fleurs, surtout jaunes, la couleur de sa campagne. Brandissant des drapeaux nationaux, ils ont aussi bu du champagne avant de se disperser dans la nuit.

Félicitations dans le pays et depuis l’étranger

Igor Dodon, 45 ans, ne s'est pas encore exprimé sur le résultat du vote, mais a «appelé au calme». Sa conférence de presse était attendue dans la matinée.

Le Premier ministre de Moldavie, Ion Chicu, a félicité sur Facebook la cheffe du Parti pro-européen action et solidarité pour sa victoire aux élections présidentielles. 

«Je remercie la Commission électorale centrale et tous les fonctionnaires qui ont assuré le bon déroulement des élections. Je félicite la Présidente élue, Mme Maia Sandu, et lui souhaite succès et force pour travailler dans l'intérêt du peuple et de notre pays», a-t-il écrit.

Les félicitations viennent également de l’étranger. Le Président roumain Klaus Iohannis a félicité Mme Sandu et a exprimé sa volonté de la soutenir.

«Félicitations à Maia Sandu pour sa victoire aux élections présidentielles en Moldavie! Les citoyens ont choisi de continuer sur la voie européenne et démocratique, la voie du progrès», a écrit M.Iohannis sur Twitter.

Son élection est un signal politique montrant que les Moldaves sont en faveur du changement, selon le ministre lituanien des Affaires étrangères Linas Linkevicius sur son compte Twitter.

«L'élection de Sandu est un signe clair que le peuple moldave est en faveur de grands changements, d'un programme de réformes plus ambitieux et de relations plus étroites avec l'Union européenne», a déclaré le ministre.

«Félicitations à Maia Sandu pour sa victoire aux élections présidentielles en Moldavie. J'ai hâte de renforcer encore les relations entre l'Ukraine et la Moldavie pour l'avenir européen de nos peuples», a écrit le Président ukrainien Volodymyr Zelensky sur Twitter.

Lire aussi:

La manifestation contre la loi Sécurité globale se poursuit place de la République, à Paris
Une «méga-catastrophe» menace les États-Unis, selon des experts
Véhicules embrasés, heurts et gaz: Paris se mobilise de nouveau contre la loi Sécurité globale – images
Tags:
élection présidentielle, mandat présidentiel, présidente, gouvernement moldave, Moldavie, Maia Sandu
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook