Europe
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (160)
28655
S'abonner

Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, a annoncé que son pays avait reçu des échantillons du vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19, devenant ainsi le premier pays européen à s’en procurer.

Des échantillons du vaccin russe contre le Covid-19 Spoutnik V sont arrivés ce jeudi 19 novembre à Budapest, a annoncé ce jeudi 19 novembre le chef de la diplomatie hongroise, Peter Szijjarto, sur Facebook.

«Le gouvernement met tout en œuvre pour fournir au peuple hongrois le vaccin le plus efficace et sûr à partir du plus grand nombre possible de sources afin de protéger sa vie et sa santé. La Hongrie est le premier pays européen à recevoir des échantillons du vaccin russe Spoutnik V», a indiqué M.Szijjarto.

Il a publié des photos d’un avion de la compagnie aérienne russe Aeroflot, ainsi que de sa cargaison portant des inscriptions «Fonds russe d’investissements directs» et «Spoutnik V».

«Un échantillon du vaccin développé en Russie est arrivé à Budapest. Maintenant c'est au tour des professionnels hongrois de l’étudier pour prendre la décision la plus fondée», a précisé le ministre.

Les médias avaient précédemment annoncé que le ministre russe de l’Industrie et du commerce, Denis Mantourov, et le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, avaient discuté de la production du vaccin Spoutnik V sur le sol hongrois et qu’un site de production y était en cours de préparation.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (160)

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
Covid-19, Russie, Peter Szijjarto, Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), vaccin, Hongrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook