Europe
URL courte
Par
7471
S'abonner

Commentant une récente déclaration de la diplomatie française, qui en réagissant aux informations sur la probable prolongation du statut spécial du Donbass sans l’inclusion de la «Formule Steinmeier» a estimé que l’Ukraine n’avait pas d’autre choix en raison de l’absence de progrès, Moscou appelle Paris à «être plus responsable».

Moscou appelle les partenaires français à adopter une approche plus responsable dans leur rôle de co-médiateur dans le format Normandie consacré au règlement dans l’est de l’Ukraine, ce qui suppose une attitude impartiale à l’égard de Kiev, de Donetsk et de Lougansk, indique un communiqué de la diplomatie russe.

«Nous continuons à constater avec regret l’inaction de Kiev dans l’accomplissement des engagements politiques sur les mesures [l’application des accords de Minsk, ndlr] et sur les ententes du format Normandie. Toutefois, cette fois-ci, la surprise n'a pas été provoquée par le comportement irresponsable de la partie ukrainienne, devenu habituel pour tout le monde, mais par le fait qu'il a commencé à être accepté par Paris», indique le ministère.

La diplomatie note qu’en commentant les propos du conseiller en politique d’information de la délégation ukrainienne auprès du Groupe de contact qui a dit que la loi sur le statut spécial du Donbass serait très probablement prolongée sans que la «Formule Steinmeier» y soit intégrée, le ministère français des Affaires étrangères l’a justifié par le fait que les discussions n’ont pas progressé depuis plusieurs semaines «ne laissant d’autre choix à l’Ukraine que de reconduire le texte existant».

Le ministère russe souligne que la «Formule Steinmeier» détermine une procédure de compromis pour l'entrée en vigueur de la loi sur le statut spécial du Donbass à titre provisoire le jour de la tenue dans cette région des élections locales et à titre permanent une fois l’avis positif du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'Homme (BIDDH) de l'OSCE sur les résultats du vote.

«Ce compromis constitue une concession du Donbass qui n'accepte de retourner au sein de l’Ukraine qu'à condition que le statut spécial lui soit octroyé. En décembre 2019, le sommet au format Normandie tenu à Paris a ordonné que la "Formule Steinmeier" soit incluse dans la législation ukrainienne», indique Moscou dans le communiqué et d’ajouter que l’application de cette décision ne nécessitait que le travail des parlementaires ukrainiens. Cependant, est-il noté, la Rada n’a même pas pensé entamer le processus.

«Nous appelons nos partenaires français au sien du format Normandie à être plus responsables dans leur rôle de co-médiateur qui prévoit une attitude impartiale à l’égard de Kiev, de Donetsk et de Lougansk, les encourageant à une application exhaustive des Mesures globales et des décisions du format Normandie», conclut le ministère.

Lire aussi:

La France recense le plus grand nombre journalier d’admissions en réanimation depuis début novembre
Le chef du Conseil scientifique prévient du risque d'une situation extrêmement difficile dès la mi-mars en France
Emmanuel Macron pourrait annoncer le 3e confinement ce mercredi, selon le JDD
Tags:
format Normandie, Paris, Moscou, Donbass, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook